Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Julien Jovelin


Deux Camille, une seule vie
Au théâtre du Roi René se joue actuellement "Camille contre Claudel". Succès depuis déjà deux ans au festival d'Avignon, cette pièce est une belle réussite. Deux Camille Claudel, une seule vie. Deux comédiennes pour un seul personnage.
Camille Claudel est interprétée par Hélène Zidi, mais aussi par sa fille, Lola Zidi. Lola est Camille jeune femme, pleine de vie, voulant l'amour et la réussite. Hélène est Claudel, vieille femme de presque 80 ans, internée dans "une maison de fous" depuis plus d'une trentaine d'années. Claudel veut vous raconter son histoire. Vieille femme lucide, elle s'en prend à son passé. Jamais elle ne serait morte à l'asile si elle n'avait pas été aussi naïve durant sa jeunesse. Elle se rappelle et se souvient, à travers Camille. Mais Claudel veut aussi prévenir Camille. Lui ouvrir les yeux et lui éviter la fin qu'elle est en train de vivre. Au XIXème siècle, une femme ne peut pas être artiste, vivre par ses moyens, aimer et être indépendante. Camille ne le sait pas, mais Claudel en a souffert à ses dépends.

En quelques secondes, nous sommes avec les Camille, et nous aimerions les défendre face à leur maître, Rodin. Dans la pièce, la voix de Rodin est celle de Gérard Depardieu. Rodin est d'abord le maître de Camille, son amant mais aussi celui qui la tuera. Par amour, Camille va sombrer. Privée d'amour, d'art et de liberté, cette femme avant-gardiste sera détruite par les hommes qui l'entourent. Depuis le film de Bruno Nuytten en 1988, l'histoire de cette femme est de plus en plus connue. Elle n'est plus reléguée au rang de muse, mais bien à celui d'artiste. C'est ce qu'Hélène et Lola Zidi veulent encore une fois démontrer.

Le texte est poignant et criant de vérité, la mise en scène est sobre mais réussie, et le jeu des comédiennes est excellent. La musique mais aussi la mise en lumière ne font que souligner cette magnifique pièce. Elle aborde de nombreux sujets: l'amour, l'art, l'intimité, le désir, les joies, les peines et les regrets. Les deux comédiennes laissent aussi place à l'expression corporelle. Par la danse en solo ou en duo, elles laissent leurs corps s'exprimer. L'amour, la douleur et la sensualité y sont représentés. Au bout d'une heure vingt, lorsque la pièce s'arrête, nous ne voulons pas applaudir, nous voudrions tous que cela continue. Camille a vieilli, Claudel a rajeuni, l'une et l'autre ne font plus qu'une.

Si aujourd'hui personne ne refera le passé, nous pouvons toutefois réhabiliter Camille Claudel, et faire d'elle la femme artiste qu'elle a toujours été. Découvrez "Camille contre Claudel" jusqu'au 9 février au théâtre du Roi René, une pièce à ne vraiment pas louper !
Zoom par Flammenn Jan
Paru le 22/01/2019

-
Haut