Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Haut: Gérard Sibleyras. Bas: Jean Dell
D.R.


Les auteurs contemporains
Jean Dell et Gérald Sibleyras
Après le franc succès obtenu par "Le Béret de la tortue", Jean Dell et Gérald Sibleyras livrent leur dernière pièce. Autant dire qu'"Un petit jeu sans conséquence" est attendu avec une impatience certaine.
Jean Dell est tout à la fois acteur et auteur. Gérald Sibleyras est scénariste. Leur première rencontre a lieu dans l'émission de radio de Claude Villers Tous aux abris. C'est encore France Inter qui leur offre l'opportunité d'écrire ensemble un feuilleton, Les aigles volent bien au-dessus des mouches, mais aussi des sketches politiques pour Curriculum vite fait. Trois ans après, quand cette collaboration avec Radio-France prend fin, ils trouvent le moment bien choisi pour se lancer dans l'écriture.

De cette décision naîtra Le Béret de la tortue qui, des mois durant, triomphera au Splendid en attendant l'adaptation cinématographique prévue prochainement. Pour ces deux auteurs encore peu médiatisés, la réussite est étonnante. Ce plébiscite du public ne peut que renforcer une complicité à toute épreuve sur laquelle est bâtie leur méthode de travail. Les deux partenaires ne voient dans leur cohabitation stylistique que des avantages. Pas question de rédiger séparément. Ils en conviennent d'une même voix : "Ce genre de duo, permet de rompre le côté solitaire de l'écriture, de rebondir sur les idées de l'autre et tout simplement de se motiver, mais paradoxalement, il réclame une grande indépendance, source d'enrichissement mutuel."

Une comédie sentimentale

C'est vers le couple, un des sujets favoris du théâtre, que leur inspiration les a menés. L'idée est séduisante : deux conjoints laissent courir la rumeur de leur séparation et attendent avec curiosité les réactions de leur entourage. Bien évidemment, à jouer avec le feu, on peut parfois se brûler et, du reste, l'expérience ne manque pas de réserver quelques surprises. Tel est l'argument présenté, il y a quelques mois, à Stephan Meldegg, directeur du théâtre La Bruyère. Le verdict tombe rapidement : la pièce sera à l'affiche. Qu'elle soit légèrement étoffée et tout sera parfait ! Les auteurs, qui avaient écrit un texte assez condensé, se remettent à l'ouvrage et étoffent les dialogues, en attendant que les répétitions viennent, comme de coutume, apporter les ultimes changements. Reste ensuite à faire le choix de la distribution. Cinq acteurs, formant quasiment une équipe tant ils ont l'habitude de jouer ensemble, sont pressentis. Valéry Karsenty, Elisa Maillot, Marc Fayet, Gérard Loussine et José Paul forment, à n'en pas douter, un solide quintet comique. Pour les mettre en scène, les co-auteurs font appel à un autre comparse en la personne de Stéphane Hillel qui demeure à l'affiche depuis plus d'une saison dans Impair et Père aux côtés de Roland Giraud. Cet habitué de la direction d'acteurs a travaillé avec Gérard Depardieu ou Christophe Malavoy. C'est dire si les conditions sont remplies pour que le théâtre de la rue La Bruyère ajoute un nouveau succès à son palmarès.
Dossier par Philippe Escalier
Paru le 01/09/2002

-
Haut