Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Bruno Perroud


Golan Yosef
Et maintenant, il chante
En rejoignant «Love Circus», la nouvelle comédie musicale de Stéphane Jarny, lui, le danseur, ouvre une porte supplémentaire à ses rêves d'artiste.
«Je veux constamment m'améliorer, ouvrir mon regard, non seulement en tant qu'artiste mais en tant que spectateur. » Ce jeune Néerlandais né de père Israélien parle cinq langues, danse depuis l'âge de six ans et accumule les récompenses. De l'Académie Nationale de Ballet d'Amsterdam au Ballet national de Marseille, de Metros, célèbre compagnie espagnole, à une compagnie new yorkaise de danse contemporaine, il danse et chorégraphie sans relâche.

En 2010 Golan tenait le rôle titre dans la comédie musicale «Dracula, l'amour plus fort que la mort» Mais...««Love Circus» est mon premier spectacle en tant que chanteur. Le fait d'avoir participé à des comédies musicales m'a donné l'envie d'élargir mon registre alors j'ai pris des cours de chant aux Etats-Unis, en France, et c'est devenu une passion. J'étais inquiet à cause de mon accent mais Joop, mon personnage, est Hollandais et me ressemble un peu alors tout va bien. »

Insatiable et curieux il dit son admiration pour ces danseurs devenus excellents comédiens, comme Christopher Walken, Barychnikov... «C'est quelque chose que j'aimerais atteindre. Mon ambition maintenant est de jouer, j'ai toujours aimé la théâtralité dans la danse et je prends des cours de comédie depuis cinq ans car je ne pourrai pas non plus danser toute ma vie.» Dites lui qu'il est jeune, il sourit «A vingt ans on ne réfléchit pas trop sur le temps, j'en ai trente et ça va vite ! Mais le présent c'est «Love Circus», je suis très heureux et je vais me donner à fond ! »
Portrait par Jeanne Hoffstetter
Paru le 27/10/2014

-
Haut