Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Bruno Perroud


Julie des Batignolles
Mis en scène par Éric Métayer
Après quatre nominations et deux Molière pour "Les 39 Marches", le revoici au théâtre La Bruyère avec une comédie policière signée Pascal Laurent, dont la mise en scène le met en joie. "Ça sent bon Pigalle, Ménilmuche et le langage fleuri des années cinquante. On pense à Audiard, en passant par '"Fric-Frac", "Le Moulin rouge" ou "Mélodie en sous-sol"..." Soit, trois bras cassés lancés dans la préparation d'un hold-up pour lequel ne leur manque que l'argent nécessaire à l'achat d'un matériel coûteux. Pas de problème, suffit d'enlever une jeune fille de bonne famille et de la rendre en échange d'une rançon. Si ce n'est que... Bienvenue dans un monde de fous, mais le tout savamment orchestré suivant le péché mignon d'Éric Métayer : l'image. "J'ai beaucoup ri en lisant la pièce et vous verrez, les comédiens sont, à l'image des personnages décrits, très hauts en couleur comme pouvaient l'être Gabin, Michel Simon, Arletty... J'ai envie que les gens rient, mais aussi qu'ils fassent : 'Waouh ! C'est beau !' Qu'ils soient émerveillés. Avec cette pièce, je peux vraiment m'amuser ! J'ai tout conçu en noir et blanc, les images, les costumes, le décor... Excepté pour les flash-back. Mais le défi est que les gens ont des références, donc qu'ils doivent à la fois retrouver avec plaisir l'ambiance particulière de ces films des années cinquante, mais que ce soit complètement différent puisqu'ils sont au théâtre. Là, faire le choix du noir et blanc est visuellement plus fort. Et non seulement le décor et les images seront très beaux, mais il y aura vraiment des surprises !" Un spectacle noir et blanc, haut en couleur et paré de beauté... Qui s'en plaindrait ?
Zoom par Jeanne Hoffstetter
Paru le 01/10/2012

-
Haut