Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Drôle de nuit
L’homme qui voulait vivre sa vie
Un homme se prend en otage lui-même avec une revendication peu banale : obtenir une femme, des enfants et un vrai boulot ! Mais ce qu'il désire par-dessus tout, c'est faire entendre ce qu'il a vécu... depuis ce jeudi noir au cours duquel Monsieur Cheminot, conseiller d'éducation peu concerné par le sort des enfants qui se succèdent dans son bureau, l'a destiné à un boulot administratif insipide lorsqu'il souhaitait devenir écrivain... jusqu'à ce soir. Car, à force de rêver à ce qu'il aurait aimé avoir, il est passé à côté de sa vie. Cette pièce de Frédérick Sigrist démarre comme une pochade improbable, puis enchaîne de pures scènes de comédie pour finir dans une belle émotion. Au fil des tableaux, composés de récit, d'action présente et de flash-back, se dessine une réflexion intelligente sur le sens même de la vie. Je dois dire que j'ai vu cette pièce à sa création et que je l'avais trouvée pour le moins confuse. La nouvelle mise en scène, cosignée Sandra Everro et l'auteur, donne une identité à chaque scène à travers son ambiance, de la plus hilarante qui emprunte aux Deschiens, aux Bidochon... à la plus intimiste et émouvante, tout en rendant l'ensemble parfaitement fluide et limpide. Sur scène, Arnaud Cassand, Guillaume Denaiffe et l'étonnante Julie Schotsmans campent avec brio une multitude de personnages, tandis que Julien Héteau passe joliment par les différents âges, sentiments et étapes du parcours d'un homme. Une très agréable soirée à prévoir.
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 16/01/2011

-
Haut