Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous
 
Z’avez pas vu Nino ?
Nino Ferrer, face A, face B
Anne Cadillac rend hommage à Nino Ferrer, en rappelant
ses multiples facettes.
Bien sûr, à la fin de sa carrière, Nino Ferrer eut la chance de triompher avec des textes engagés, notamment sur l'écologie, ou tout simplement beaux (La Maison près de la fontaine, Le Sud...). Mais cela n'a jamais effacé de nos mémoires Gaston et son téléfon qui son, Mirza, Madame Robert, les cornichons... et toutes les chansons rigolotes figurant sur la face A de ses 45-T. Or, sur la face B, il y avait des petits bijoux, plus graves, plus poétiques... que l'on a, à peine, entendus. Parmi eux, un titre passé inaperçu en 1963, Un an d'amour qui sera, presque par accident, mondialement connu... en 1991... lorsque Pedro Almodovar l'immortalisera dans son film culte, Talons aiguilles ! Nino avait pris beaucoup de recul face à ce système qui le cantonnait au rôle de chanteur décalé. Tout cela et d'autres choses encore nous sont racontées en filigrane de ce récital par Anne Cadillac. La première d'entre elles, c'est que Nino Ferrer s'appelait en réalité Ferrari. Cadillac, Ferrari, rigolo non ? On apprendra également en cours de route que cet auteur-compositeur-interprète fut également archéologue, contrebassiste de jazz, peintre... Mais avant d'être une raconteuse d'histoires, y compris de la sienne propre, Anne Cadillac est une chanteuse qui, en s'accompagnant au piano, fait revivre un artiste talentueux, ce, pour notre grand plaisir.
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 11/06/2010

-
Haut