Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Catherine Marchal
© Nathalie Mazeas


Ce soir j’ovule
Heureux, Clara et son mari désirent un bébé. Quoi de plus naturel ? Pourtant, le sort ne l'entend pas ainsi. Loin de baisser les bras, Clara veut ce bébé que lui refuse la nature et se battra jusqu'au bout !
Catherine Marchal est Clara

Lorsqu'elle découvre le texte de Carlotta Clerici, auteur de théâtre et amie de dix ans, Catherine Marchal attend son quatrième enfant, mais n'hésite pas une seconde à s'emparer de ce "bébé" qu'elle va nourrir et coproduire avec une énergie passionnée. Un an plus tard, mise en scène par Nadine Trintignant, cette ravissante comédienne est absolument formidable, exprimant à merveille l'humour de l'auteur face à une histoire qu'elle a elle-même vécue. Seule en scène, elle vit littéralement ce parcours cocasse et terrible auquel adhère comme un seul homme le public. "J'ai immédiatement compris que ce spectacle s'adresse à tous. Bizarrement, la maternité peut ressembler à ça, les gynécos, les pathologies, les avis contraires, les conseils d'amis... Mais c'est plus gai avec un bébé dans le ventre !" Nadine Trintignant à la mise en scène ? Une surprise. "Je la connaissais dans la vie et je savais ce que je voulais faire de ce spectacle. Nadine est une féministe qui adore les hommes, c'est une femme moderne qui a un franc-parler sur le sexe et qui possède un bon sens populaire. Elle m'a beaucoup aidée, elle ne me lâchait pas et ne me faisait pas de cadeau. Si les choses n'étaient pas claires, il fallait qu'elles le soient ! Dans les moments de doute, elle m'a cajolée, rassurée, cette osmose parfaite m'a portée. Nous avons formé un vrai duo, chacune apportant des propositions auxquelles s'ajoutait le regard masculin de son fils et ses remarques pertinentes." Habituée des planches la comédienne est pour la première fois seule en scène. "Le plus difficile pour moi est d'arriver et de ne pas pouvoir dire aux autres : 'Bonsoir ! Ça va ?'"

Nadine Trintignant
met en scène


Elle vient d'assister à la représentation en compagnie d'Alain Corneau, son époux. Un succès. Sensible et sincère elle accueille avec simplicité ce moment. "C'est la première fois qu'une actrice me demande et c'est ma première expérience théâtrale ! C'est un très grand bonheur. Le texte de Carlotta est beau et Catherine est formidable, nous nous sommes tout de suite comprises et aimées. C'était bien, car la direction d'acteurs ne veut rien dire, c'est d'un échange humain dont il s'agit !" Le danger était grand d'aborder ce thème délicat, jamais traité au théâtre, pesanteur et vulgarité pouvaient aisément faire partie du voyage quand celui-ci n'est que joyeux, tendre et finement mené, grâce au travail conjugué de trois femmes qui aiment la vie. Techniciens, assistant, régisseur, le travail de chacun a sa place et suscite l'intérêt de Nadine Trintignant, celui de Ricardo Casas aux lumières l'a passionnée. "C'est un monde nouveau qui s'est ouvert à moi, très différent du cinéma. Vous savez, je n'ai pas tourné depuis cinq ans, je n'en ai plus envie, mais là, j'ai retrouvé ce bonheur formidable qu'offre le travail en équipe. Et pouvoir encore ouvrir une porte, découvrir un univers, c'est un véritable cadeau de vie !"
Dossier par Jeanne Hoffstetter
Paru le 29/03/2010

-
Haut