Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


L’Artishow
Un peu caché dans le 11e arrondissement, L'Artishow, en quelques années, a su s'imposer et gagner ses galons de cabaret transformiste reconnu et incontournable. Si l'on découvre l'endroit pour la première fois, l'impression est toujours la même, un bel étonnement devant ce spectacle unique en son genre. Dans cette fête, rien de superficiel, tout est généreux et authentique, depuis l'accueil jusqu'aux remerciements finaux. C'est la troupe qui vous reçoit sur le perron du cabaret, c'est aussi elle qui assure le service pendant le repas d'avant-spectacle dans une ambiance déjà un peu survoltée.
Loin des numéros qui s'enchaînent, Xavier Barboteu (directeur artistique) a toujours voulu créer une thématique et un univers. Que ce soit ses idées de mise de scène, les costumes (toujours très riches, on pourrait s'imaginer parfois au Carnaval de Venise), les performances des artistes, on devine un travail considérable et le résultat est à la hauteur. Les références nombreuses dont chaque épisode est émaillé plongent, cette fois-ci, leurs racines dans le cinéma. La parodie, présente avec Framboise (qui unit à jamais Marie-Paule Belle et Sylvie Joly) et Mamyta (incroyable Bardot et Mme de Fontenay) vient ponctuer des numéros qui ne sont plus de l'imitation tant l'univers recréé est personnel et fort. Que ce soit Tina Turner (avec Adam, l'un des deux petits nouveaux), Julie Pietri (Galipette), Christophe Willem (Antoine), Charles Aznavour (Jean-Yves) ou Marilyn Monroe, on croit aux personnages avec lesquels on vibre et on salue la performance. Les danseurs, Stéphane, François et Nicolas, servent parfaitement les chorégraphies maison qui allient la fantaisie, l'humour et la danse sous le regard de Pascal et Gregory, les deux grooms tout de rouge vêtus, paraissant sortir d'un livre de Tintin et qui passent de la salle à la scène pour agrémenter la soirée de leurs facéties. Machine à donner du bonheur, l'Artishow devrait, par les temps qui courent, être reconnu d'utilité publique !
Zoom par Philippe Escalier
Paru le 21/07/2009

-
ARTISHOW – Dîner-spectacle transformiste   (18 notes)
ARTISHOW cabaret transformiste
Jusqu'au lundi 15 janvier

VISUEL. Entre les grands cabarets hyperprofessionnels et les cabarets transformistes, l'Artishow propose un spectacle brillant, plein de légèreté et d'humour dans lequel le jeu des apparences et des faux-semblants fait merveille. Dîner-spectacle à 20 heures comprenant l'apéritif, le repas (3 entrées, 3 pl...


Haut