Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Madame Arthur
Dans les années 1890, c'est au Divan Japonais qu'Yvette Guilbert donne naissance à une chanson coquine, Madame Arthur, qui fera sa renommée. En souvenir, le cabaret prendra, en 1945, ce nom devenu mythique. En 1952, Coccinelle, première transsexuelle en France, comme meneuse de revue, offre au cabaret un nouveau départ et une dimension internationale. Serge Gainsbourg viendra en 1954 y remplacer quelque temps son père qui tenait le rôle de pianiste. Bambi, autre transsexuelle célèbre, fera partie des figures emblématiques du lieu. En 1987, après un an de fermeture pour travaux, Madame Arthur retrouve toute sa place dans la très vivante rue des Martyrs. Le spectacle de la nouvelle direction arrivée en janvier 2007 est présenté par La Chably. La meneuse de revue, chante, titille le public, danse, ravitaillée en vol avec le seul carburant qui vaille ici : le champagne !

Les imitations réussies (certaines ressemblances sont troublantes) de Sylvie Vartan, Arielle Dombasle, Cher (on jurerait qu'elle est là, en Cher et en os !), Tina Turner, Line Renaud, Dalida font la joie du public, heureux de réécouter les tubes qui ont fait la célébrité de ses stars préférées. Les personnages opèrent des métamorphoses spectaculaires grâce à de très étonnants (et très rapides) changements de costumes. Petite pose au milieu de ce balayage musical des trente dernières années, l'apparition de Sœur Thérèse.com est un petit moment de bonheur. Loona Joans, côtoyant parfois Madame Sarfati, nous présente ce personnage excentrique d'une drôlerie contagieuse, semblant sorti d'une BD de Claire Bretécher. Avec Pascal (chanteur, chorégraphe et directeur artistique) qui assure la partie dansée aux côtés de Kiki, les autres artistes transformistes, Michaela, Acidavy, Estelle Roderer, Loona Joans et La Chably apportent aux spectateurs, confortablement installés dans une salle intimiste, un je-ne-sais-quoi de bonne humeur et de joie de vivre, marque de fabrique du cabaret phare Montmartrois.
Zoom par Philippe Escalier
Paru le 21/07/2009

-
Haut