Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Bernard Sobel
© Hervé Bellamy


Sainte Jeanne des abattoirs
À la MC93 Bobigny
Bernard Sobel met en scène "Sainte Jeanne des abattoirs" de Bertolt Brecht avec de jeunes comédiens issus du Conservatoire national supérieur d'Art dramatique : "Une fresque implacable sur l'Amérique de 1929, la crise, le système qui broie l'homme."
En 1929, la crise économique fait rage aux États-Unis. Jeanne Dark - une jeune paysanne altruiste - s'engage dans le corps de l'Armée du Salut pour tenter de venir en aide aux ouvriers des abattoirs de Chicago. Licenciements en masse, manipulations capitalistiques, instrumentalisation humaine... Bertolt Brecht dresse un tableau sur les dérives de l'économie libérale, éclaire les sentiments de peur qui envahissent l'être humain lorsque celui-ci envisage sa place dans une société instable et bouleversée. "Quand Bertolt Brecht écrit Sainte Jeanne des abattoirs en 1930, explique Bernard Sobel, ce n'est pas la crise économique qui l'intéresse mais l'envie de poser la question de la violence dans l'histoire. (...) Il est essentiel de comprendre que pour lui comme pour Shakespeare, comme pour Molière, comme pour la plupart des grands dramaturges, le théâtre est le moyen de faire des expériences et de les donner à voir. Le plateau est comme une paillasse de chercheur dans un laboratoire, une paillasse sur laquelle on expérimente des solutions ou des tentatives de solutions pour répondre aux grands problèmes de l'aventure humaine."
Zoom par Manuel Piolat Soleymat
Paru le 02/10/2008

-
Haut