Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


L’amant d’un jour
au Sudden Théâtre
La compagnie des Ballets Temps d'Aime réussit un spectacle musical basé sur des chansons d'Edith Piaf. Une chorégraphie inventive et un enthousiasme contagieux, expliquent son succès.
Dans la France occupée, Lola, une tenancière de bar (Marie-Cécile Corre émouvante, toute en retenue), succombe aux charmes d'un officier allemand (Benoît Maréchal) sous l'oeil réprobateur de ses clients. Prétexte, l'Histoire est ici sans parole. Interprétées par Antonella Colapietro (la seule à ne pas danser, mais quelle voix !) et l'étonnant Sylvain Mathis, les chansons mythiques de Piaf sont chorégraphiées avec une exceptionnelle vigueur par Vincent Ansart. Elles nous plongent dans un univers où règnent les filles de joies, les titis parisiens et les amours exaltées mais éphémères. Un milieu interlope où Marlène Dietrich fait deux apparitions, l'une burlesque avec Muriel Heisch, l'autre par la voix douce de Benoît Maréchal qui avec sa chevelure blonde et ses yeux bleus rend l'ennemi moins détestable ! Autour de lui, sept autres danseurs (parmi eux, Mickael Cassan révèle un charisme certain) apportent une énergie et un rythme faisant vite oublier les quelques petites imperfections du spectacle. Marion Caranobe, Dorine Legros, Estéban Olives et Julia Spiesser complètent cette troupe s'exprimant si généreusement sur scène. Souhaitons-leur de vivre avec le public une histoire d'amour d'une grande fraicheur que la nouvelle climatisation du Sudden saura préserver !
Zoom par Philippe Escalier
Paru le 06/06/2005

-
Haut