Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous
Tous les commentaires
38
BLANC
THÉÂTRE DE LA MADELEINE
Du vendredi 15 septembre 2006 au vendredi 19 janvier 2007
Revenir au descriptif du spectacle
Stéphanie B. a écrit le 16/01/2007 à 08h02
      Note =
    La mise en scène est magnifique, les actrices excellentes, le texte précis,
    OK on est loin de Biggard, mais bon, ca fait du bien aussi non ?....
    dépéchez vous d y aller
Serge a écrit le 14/01/2007 à 10h39
      Note =
    Un spectacle assez décevant dans l'ensemble. Les deux actrices sont superbes, le décors et la mise en scène aussi, mais le texte est d'un ennui !! J'attendais la fin avec impatience.
Aude C. a écrit le 12/01/2007 à 07h17
      Note =
    Un accueil exceptionnel du personnel du théâtre, un cadre magnifique, un public averti dans un décor et une mise en scène fabuleuse, deux jeunes actrices tenant leurs rôles avec brio rendent cette pièce, au sujet difficile, prenante et boulversante. La touche en plus du metteur en scène, jeu d'ombre et violoncelle solo sur scène, rend encore plus poignant ce texte déjà très fort et émouvant.
    Un grand moment de théâtre, à voir absolument, en sachant que l'on ressortira boulversé et ému par ce spectacle.
    A voir absolument.
Anne B. a écrit le 26/11/2006 à 12h48
    J'ai trouvé ce spectacle ,presque affligeant:un texte indigent,une mise en scène accablante (le coup du drap,c'est bien...au bout de 4 fois,c'est lassant)...et des comédiennes qui "semblent" ne pas y croire...
    Une soirée ratée,en somme!
Yves M. a écrit le 15/11/2006 à 14h57
    Comme Vincent l'a écrit : c'est un bonnheur d'être accueilli par un "Binevenue au Théatre",
    Mais après j'ai été moyennement deçu.
    Le texte est plutot intello et reste plat et sans émotion alors que le la mort de la mère devrait soulever des emotions fortes.
    Certaines aspects de la mise en scène sont touchant, mais personellement j'ai trouvé les levées et les descentes répétées de draps pendus à une corde à linge "fatiguantes".
    Il reste pour moi deux comediennes sensibles qui , même si parfois crient un peu trop, arrivent par moment à faire jaillir un sentiment.
Christine R. a écrit le 13/11/2006 à 11h30
    Très bonne mise en scène. Bonnes actrices. Un texte un peu léger. A voir.
Jeanne-Marie G. a écrit le 10/11/2006 à 14h42
     
    certains textes ne sont pas faits pour être mise en scène. Alors il a fallu "meubler". Une violoncelliste apparaît çà et là pour quelques intermèdes musicaux franchement inutiles. Hyper décors de Jean-Marc Stehlé : champ de blé sur tout le plateau, arbre, cuisine avec toute sa batterie de casseroles, gazinière, frigo, évier. Les draps sèchent au devant de la scène. On les plie, on les remet puis on les plie à nouveau. Projection d'une vidéo de la vie animalière sur le fond du décor pour illustrer UNE idée. Il ne manquait plus qu'un lâché d'oiseaux dans la salle pour le chant et quelques bouses de vache bien fraîches pour l'odeur. Zabou Breitman s'est laissée emporter par trop de lyrisme croyant mettre en valeur le texte qui ne demandait que dépouillement et simplicité.
Cathy M a écrit le 14/12/2006 à 13h29
      Note =
    J'ai adoré ce spectacle : j'y allais un peu réticente (j'adore les actrices et "la" metteur en scène" mais les critiques m'avaient un peu refroidie).
    Heureusement que je suis passée outre ! Le spectacle m'a paru très court, le jeu des actrices très juste, le propos traité à la fois sans coté mélo (ce que certains appelleraient froideur ?) mais en même temps sans fausse pudeur (monologue d'Isabelle Carré sur la transformation du corps malade par exemple). La mise en scène, les décors sont formidables.
    Certes le texte oscille entre des dialogues "anodins" entre les 2 soeurs et des monologues très écrits (intellos ?)mais justement on est au théatre, pas dans une émission de télé réalité et c'est ce qui m'a vraiment emballé.
    En bref, sur un sujet "casse-gueule", un très beau spectacle.
Vincent G. a écrit le 03/12/2006 à 22h14
      Note =
    Quel bonheur d'être accueilli au Théatre de la Madeleine par des " bienvenue au théatre ", on se sent bien dès l'entrée, entre amis, c'est des petits rien qui mettent en joie. Zabou Breitman aime se rappeler les histoires qu'on aimait lui dire lorsqu'elle était petite, dans la tradition yiddish. Ses dispositifs de mise en scène et de décors rappellent son goût pour les contes : la maison et le jardin s'entremêlent, la végétation pénètre les lieux comme le flou envahit les souvenirs, les levées et les descentes répétées de draps pendus à une corde à linge remplacent les baisser de rideaux, les images vidéo projetées sur les décors qui font venir les physiquement absents de la scène (à moindre frais), simples ombres ; tout cela mise en œuvre avec intelligence et grâce essaie d'emporter l'esprit ailleurs. S'il n'y avait malheureusement ce texte, que seules des fans de Christine Angot ou de Camille Laurens peuvent apprécier et s'approprier matriciellement. Le thème universel de la mort de la mère se décompose dans une souffrance contre-jouée par ces deux sœurs, préoccupées par leur uterus, par la lessive et le séchage des linges au grand air. On est loin de la grâce d'un ave maria. Public masculin s'abstenir, ce spectacle n'est certainement pas pour nous, même avec force empathie, même quand Léa Drucker demande une bonne queue. Aucune émotion ici, plutôt du vide, un gros blanc, de la vulgarité. Le jeu des actrices est insupportable du début jusques à la fin ; pourquoi crient-elles ? C'est loupé, et puis qu'importe ! comment en vouloir à Zabou Breitman et Isabelle Carré qui m'ont déjà tant ému dans " Se souvenir des belles choses " comme dans " l'Hiver sous la table ". J'attends les vendanges prochaines avec impatience.
Sophie E. a écrit le 02/11/2006 à 15h24
    J'ai été extrêmement déçue. La mise en scène est créative et pleine de poésie mais il n'y a aucune émotion : c'est intellectualisé au possible (pourquoi répéter 2 fois toutes les phrases !) les textes sont plats et les actrices sur-jouents. Je me suis ennuyée et j'ai vu un critique s'endormir ... Néanmoins, force est de constater que je fais partie de la minorité car les applaudissements de la salle étaient nourris.
Anne Sophie B. a écrit le 24/10/2006 à 22h19
    On ne sait ce qui nous a le plus touchés, du jeu brillant des deux actrices, ou de la subtilité du texte, tantôt dialogue entre les deux soeurs ou monologue intérieur.
    Paradoxalement, la beauté plastique du spectacle (le décors est somptueux) et les trouvailles de mise en scène qui rendent palpable l'impalpable ne prennent en aucun cas la vedette au texte et aux actrices qui sont étonnantes de justesse.
    Emotion pure.
Carine A. a écrit le 23/10/2006 à 18h57
    "Le blanc l'emporte.
    > Nous sommes à la campagne. On assiste à la veillée de deux soeurs auprès de leur mère mourante, qui les a en partie élevées seule.
    >
    > Les soeurs sont interprétées par Lea Drucker, l'aînée, et Isabelle Carre. Zabou Breitman les met en scene sur un texte de 2004 d'Emmanuelle Marie . Elle les a déjà dirigées, séparément, dans ses deux longs métrages, "Se souvenir des belles choses" avec Isabelle Carre et "L'homme de sa vie" avec Lea Drucker (actuellement a l'écran).
    > La réunion de ces comédiennes est un choix judicieux. Leurs jeux complémentaires se revelent dans l'alternance des dialogues et monologues, Lea Drucker vraie dans la colère et les propos crus, Isabelle Carre dans la retenue.
    >
    > Zabou Breitman nous présente les personnages des parents avec subtilité. La mère nous apparaît dès le début de la pièce, symbolisée par un faisceau lumineux central projeté sur la porte de sa chambre. Le père est une ombre qui avance vers cette même porte.
    >
    > La présentation des personnages, intelligente et inventive, s'intègre dans un véritable décors de cinéma. Jean-Marc Stehle, (vainqueur de trois Molière), a su créer un décors esthétique, chaleureux et poétique. La violoncelliste Maeva Le Berre participe a cette ambiance par des interventions ponctuant délicatement la pièce.
    >
    > Elle permet des pauses dans un rythme qui s'accélère progressivement. Il se compose de l'ambivalence des thèmes : de la force de la mère, pilier, de sa dégradation, de la fermeté mise dans le choix d'une vie, du profond regret de celles refusées, du chagrin de l'abandon, du manque, de la joie du retour, du bonheur de se laisser prendre par l'amour, de la solitude ressentie à le fuir, de la mort, de la sérénité d'accepter la mort, l'inconnu."
    CAD
Lilyane D. a écrit le 22/10/2006 à 19h01
    Après avoir lu certaines mauvaises critiques sur ce site, nous avions quelques appréhensions... Eh bien, non ! Nous avons apprécié l'écriture sensible et poétique de l'auteur; le jeu sincère des deux comédiennes et la mise en scène astucieuse et pleine de trouvailles. Cette histoire est celle de tout le monde et nous touche : comment accompagner la maladie (et la mort) d'un proche ? L'auteur ne cherche pas à démontrer ou à délivrer quelques messages que ce soit. Il faut effectivement accepter d'ouvrir son coeur pour entendre la musique intérieure des personnages. C'est une pièce qui mérite d'aller loin.
Ariane H. a écrit le 22/10/2006 à 10h45
    Mise en scene interessante mais cela ne suffit pas. Le texte est plat sans émotion alors que le contexte est propice aux émotions et aux reflexions fortes. Excepté quelques repliques, il ne se passe rien, la relation entre les deux soeurs n'a aucun intérêt. Donc apres l'hiver sous la table qui était une piece géniale, quelle deception!
Marc C. a écrit le 19/10/2006 à 12h26
    Les actrices sont bonnes, même si j'ai vu Isabelle Carré plus inspirée. J'ai adoré le décor et la mise en scène étonnante et très inventive MAIS le texte n'est vraiment pas terrible, TRES PLAT et sans émotion (ayant vécu le deuil de qqn de très proche, je suis en principe "sensible" à ce type de sujet et je n'ai été ému à aucun moment). La mise en scene sauve tout mais cela suffit-il ?
Sophie L. a écrit le 10/12/2006 à 23h35
      Note =
    Une chose est certaine, à la lecture des commentaires, cette pièce ne laisse pas vraiment indifférent : on aime ou on déteste. N'est-ce pas le propre d'une pièce réussie ?
    La pièce est belle, servie par deux actrices exceptionnelles. Le texte est beau parce que quotidien. En cela il fait naître une émotion dans laquelle chacun peut se retrouver. La mise en scène est superbe, au service du texte et des actrices qu'elle valorise. Pourquoi voir dans la créativité de l'artifice ? Zabou Breitman ne cherche pas a expliquer, Zabou créé une atmosphère poétique, à l'image des mots. C'est ce qui se passe dans la tête des personnages, des présents et des absents. C'est leur passé et leur actuel. Le parfum de leur vie. C'est un pur moment d'émotion. Mais il faut accepter de s'y laisser prendre pour être séduite.
Albine V. a écrit le 12/10/2006 à 14h52
    Très belle pièce.
    Oui, les dialogues et l'histoire sont simples mais ce n'est pas important puisque c'est juste ! J'ai ressenti la détresse et le désarroi de ces 2 soeurs face à la mort prochaine de leur mère. Isabelle Carré et Léa Drucker m'ont emmené avec elles et je les ai suivi. Décors, musique et mise en scene sont de belles surprises.
Francine G. a écrit le 11/10/2006 à 13h58
    A trop vouloir en faire, on passe à côté de l'essentiel. Certes le décor est beau, les comédiennes sensibles (bien qu'on puisse regretter à maintes reprises les vociférations de léa Drucker!)Zabou Breitman a voulu trop montrer, trop expliquer, utiliser tous les artifices de la mise en scène et trop, c'est trop ! Un bon décor ne suffira jamais à faire une bonne pièce et de bonnes actrices ne sauveront pas un texte si faiblard ! Dommage, j'y allais conquise, je suis déçue.
Jacques M. a écrit le 10/10/2006 à 05h38
    totalement conquis! des amis m'avaient incité à ne pas m'y rendre... heureusement ma passion pour Carré a emporté mes doutes... J'ai totalement adhéré à ce spectacle. Breitman prouve encore son talent, les actrices sont superbes, la musique ajoute encore à la magie... du théatre comme cela j'en redemande . Total respect!
Bernard D. a écrit le 05/10/2006 à 09h59
    Qu'ajouter de plus à tout ce qui a déjà été dit sinon que j'ai été très ému par ce spectacle, que j'ai trouvé le décor absolument fantastique, les comédiennes excellentes et la mise en scène très inventive.Même si le texte est un peu faible,je crois qu'il faut aller voir cette pièce et ne pas s'en tenir à la critique très "parisianiste" qui en a été faite car le thème de ce spectacle ne laisse pas indifférent et provoque forcément des discussions après l'avoir vue.
Pascaline L. a écrit le 02/10/2006 à 16h33
    Théâtre bonbonnière, décors extraordinaires et déclencheurs visuels, olfactifs, émotionnels... Mise en scène subtile, ludique, musicale et ryhmée... servant d'écrin à des joyaux de comédiennes, compensant tant bien que mal un texte banal et peu sensible !
Jean-François D. a écrit le 01/10/2006 à 23h06
    Spectacle étonnant et bouleversant d'émotions, les comédiennes sont sensationnelles, la mise en scène de Zabou Breitman originale ... une excellente soirée, il faut absolument voir ce spectacle
Florence P. a écrit le 01/10/2006 à 12h53
    Je suis tout à fait des 2 avis plutot negatifs deja inscrits , les 2 comediennes sont excellentes mais la piece manque de rythme , on s'ennuie vraiment , le texte est decousue , l'emotion rare , je suis tres decue car j'avais aussi beaucoup aime l'hiver sous la table !
Michèle H. a écrit le 29/09/2006 à 13h39
    Les comédiennes (dont je suis inconditionnelle) sont excellentes; la mise en scène de Zabou imaginative et inventive à souhait;....mais le texte tout à fait inconsistant et l'émotion sur un tel thème INEXISTANTE. Je suis très déçue.....
Emmanuelle B. a écrit le 13/10/2006 à 09h55
    Très bonnes actrices (surtout Isabelle Carré, Léa Drucker est un peu faible en comparaison, forçant parfois un peu), décor intéressant et mise en scène délicate et pleine de trouvailles, Zabou Breitman est très douée (cf l'Hiver sous la table avec Isabelle Carré déjà) mais le texte n'est pas terrible. Difficile d'entrer dans la pièce même s'il y a effectivement beaucoup d'émotion. Est-ce dû aux effets de style si artificiels et si lourds et à un texte finalement très plat?
Tim a écrit le 25/09/2006 à 14h26
    Spectacle bouleversant. Le texte est simple mais rien n'est laissé au hasard, aucune facilité. Les comédiennes sont impressionnantes de maîtrise, et donnent une profondeur et une émotion grandissantes aux personnages. La mise en scène est tout simplement parfaite, pleine d'idées neuves et de grâce. Le tout sublimé par un décor et des lumières magnifiques. Du grand art, et, surtout, beaucoup d'émotion... Un spectacle rare.
Nazanine S. a écrit le 25/09/2006 à 12h45
    Quelle déception, je ne suis absolument pas rentrée dans cette pièce, le texte est sans interet est sans émotion, dommage pour ces deux magnifiques comédiennes.
Frédéric G. a écrit le 23/09/2006 à 18h21
    Personnellemnt j'ai trouvé la pièce moyenne et le texte effectivement sans émotion, malgré le sujet. Le décor est très beau et la mise en scène sympa, mais les actrices m'ont semblé manquer de présence et un peu perdue au milieu de cette grande scène. J'ai trouvé aussi que le texte faisait plus "récité" que "joué", mais c'est peut être parce que ce sont les premières représentation.
Eric P. a écrit le 20/09/2006 à 23h41
    Je pense que la mise en scène très inventive et superbe (éclairage, projection, musique, décor) de Zabou fait l'unanimité. Personnellement Léa Drucker m'a plus convaincu qu'Isabelle Carré. Le texte oscille entre le banal, le poétique et le sentimental. Bilan : j'ai passé une très bonne soirée.
Anne A. a écrit le 20/09/2006 à 14h36
    Magnifique mise en scène, actrices touchantes et justes, texte poétique et lancinant, bref une réussite : ça c'est mon avis. Mon compagnon a quant à lui détesté la mise en scène parce qu'elle utilise les projections (effet trés à la mode en ce moment) et le texte qu'il a trouvé sans émotion ... Allez y pour vous faire une idée
Alexandra P. a écrit le 19/09/2006 à 09h42
    Très belle mise en scène, originale et créative. Les actrices parfaites et le texte est parfois très touchant, parfois sans émotion. Quand même, cette pièce mérite le détour mais je ne m'inquiète pas étant donné l'affiche.
Philippe P. a écrit le 18/09/2006 à 22h18
    eh bien moi je suis pas d'accord 2 actrices merveilleuses surtout léa des situations touchantes et vraies et une mise en scene exceptionnelle voila c'est tout
Myriam B. a écrit le 18/09/2006 à 21h57
    Je ne suis absolument pas rentrée dans cette pièce, je n'ai pas aimé du tt malgré une mise en scene exceptionnelle par son originalité, un jeu d'acteur sans faille. Le texte ne m'a absolument pas touché je me suis enuyée, j'ai vraiment regretté d'y être allé
Bernard M. a écrit le 18/09/2006 à 18h12
    Qu'est-ce que Zabou Breitman et Isabelle Carré sont aller faire dans cette galère ? Le décor somptueux, la mise en scène soignée et le talent des actrices ne peuvent sauver un texte insipide qui ne dégage aucune émotion. Quel dommage !
Catherine D. a écrit le 18/09/2006 à 13h45
    Malheureusement j'ai été déçue. Et pourtant j'aime tant ces deux actrices quand elles sont sur les planches ! Mais là, elles ne m'ont pas convaincue et je me suis consolée en admirant la jolie et originale mise en scène.
Hubert D. a écrit le 18/09/2006 à 10h20
    Très bonne mise en scène mais texte totalement sans intérêt! quel ennui!
Guillaume P. a écrit le 17/09/2006 à 17h23
    Distribution alléchante, très beau décor, mise en scène originale et soignée...Malheureusement, déçus par des dialogues et une histoire manquant d'envergure.
Frédérique C. a écrit le 16/09/2006 à 09h34
    Très belle mise en scène sur fonds musical superbe ... mais un peu décévant quand même par le jeu des actrices et le texte (hormis un monologue d'Isabelle Carré ... fabuleuse ; mais c'est le seul moment où on y croit)
Haut