Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


HAUTS PLATEAUX (LES)
COMÉDIE de Patrick Tudoret, mise en scène de Jean-Paul Bazziconi, avec Christophe Bourseiller, Cris Campion, Julie Marboeuf, Marcelline Collard, Séverine Vincent et Serena Reinaldi.
L’hilarante et pathétique histoire de Norbert Bulot, enseignant, mais aussi à ses heures écrivain dont le premier roman est un triomphe. Très vite confronté à l’hystérie collective qui accompagne sa promotion et happé par la spirale médiatique il affronte d’abord l’ordre télévisuel pour s’y soumettre… comme les autres. Sur un thème très contemporain, les "liaisons dangereuses" entre littérature et télévision, cette comédie oscille entre le drame teinté d’absurde et un comique débridé qui tire vers la farce. Une satire féroce et drôle aux dialogues décapants.
-
THÉÂTRE RIVE-GAUCHE
6, rue de la Gaîté
75014 PARIS
M° Edgard Quinet / Gaîté
Tél: 01 43 35 32 31
Web: www.theatre-rive-gauche.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 31/03/2006 au 27/05/2006.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 27/5: du Mardi au Samedi à 19h00, le Dimanche à 17h30. Places à 30€. Durée 1h30.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Un article en rapport avec ce spectacle :

  > Les Hauts Plateaux Dossier, paru le 09/05/2006.

Derniers commentaires des adhérents
Anne B. a écrit le 27/04/2006 à 14h23
    Le tout est pathétique... malgrè un sujet séduisant. Les acteurs en font des caisses pour nous faire croire à leur sincérité, mais ça ne marche pas . La mise en scène est lourde, les scènes se succèdent sans progression dramatique. Le décor fige l'ensemble : 2 tables et 2 chaises ou les personnages viennent se poser- 2 écrans de télévision imposants et qui ont dû couter très chers pour finalemnt n'avoir pas grande utilité... Une fausse bonne idée.
Thierry L. a écrit le 19/04/2006 à 08h56
    Première pièce d'un journaliste romancier... Personne pour lui dire que le théâtre obéit à quelques règles ? Résultat : un électrocardiogramme dramaturgique plat, des phrases boursouflées et un Christophe Bourseiller dont on rêve qu'il cesse tout à coup de trépigner pour annoncer : "allez, j'arrête ce truc ridicule et je vais vous faire une petite conférence sur l'extrème droite".
Patrick A. a écrit le 11/04/2006 à 12h14
    Patrick .A
    Sans interet , malgré un sujet qui semblait séduissant - mise en scéne , jeu des " comédiens "
    médiocres -entre texte hurlé ,et musique stridente - A défaut des " hauts plateaux " , "les bas fonds "- à éviter
Annie T. a écrit le 09/04/2006 à 14h53
    Annie T: sujet qui aurait pu être interessant, dialogues insipides, reparties convenues, mise en scène décevante, interprétation sans nuance.... laisser tomber
Daniel R. a écrit le 07/04/2006 à 18h34
    Quelle déception ! L'idée est originale mais le résultat est décevant
Voir tous les commentaires
Haut