Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


J'AI BÊTEMENT PERDU MARIETTE À CAUSE D'UN SANGLIER
(moyenne sur 7 notes)
TEXTE(S) de Jean-Michel Meunier, mise en scène d'Hervé Dubourjal, avec Jean Michel-Meunier.
Charles vous embarque pour une folle équipée dans le château Renaissance de ses ancêtres et les méandres d’une cruelle passion amoureuse. Suivez le guide!
-
THÉÂTRE ESSAÏON
6, rue Pierre-au-Lard
75004 PARIS
M° Rambuteau / Hôtel de Ville
Tél: 01 42 78 46 42
Web: www.essaion-theatre.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 28/02/2013 au 15/06/2013.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 15/6: du Jeudi au Samedi à 20h00. Places à 20€. Durée 1h10.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Woolf a écrit le 03/06/2013 à 13h57
      Note =
    Je me suis inscrit deux fois à ce spectacle et deux fois il a été annulé.
Slavko G. a écrit le 04/05/2013 à 12h20
      Note =
    texte fin... si on aime les histoires contées le texte bien constuit est interprété avec talent par ce comédien sympatique ..!!
Hervé Q. a écrit le 03/05/2013 à 22h35
      Note =
    que d'ennuis au début, malgré la poésie du texte.
Anne-Claire B. a écrit le 27/04/2013 à 16h01
      Note =
    Très belle découverte que ce spectacle plein d'originalité et de surprises. Le texte est très bon et se tient, on s'y croirait... le comédien nous emmène dans son récit et son château si bien que l'on pourrait presque sentir la chaleur de cette promenade enchanteresse de juillet.
Herend a écrit le 27/04/2013 à 13h40
      Note =
    La longueur du titre est loin d'être la seule originalité de ce spectacle.
    La visite de ce château, menée par Charles, était très agréable, bien écrite et n'oublie pas de faire rire.
Voir tous les commentaires
Haut