Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Averti
Humour
Subtil

APRÈS LA RÉPÉTITION
COMÉDIE DRAMATIQUE d'Ingmar Bergman, mise en scène de Laurent Laffargue, avec Didier Bezace, Fanny Cottençon et Céline Sallette.
Après que la troupe a quitté la répétition, un metteur en scène est assoupi. La jeune comédienne qui tient le rôle principal interrompt ses songes (ou bien lui apparaît-elle dans son sommeil ?). De cette rencontre, entre rêve et réalité, naît la pièce. Bergman, avec ce théâtre de chambre, hommage à Strindberg, livre sa passion pour le théâtre, les comédien(ne)s, les femmes, qui transcendent la vie/la mort en créant… un autre que soi
-
LA COMMUNE
2, rue Edouard Poisson
BP 157. F
93304 AUBERVILLIERS
M° Aubervilliers Pantin 4 Chemins.
Tél: 01 48 33 16 16
Web: www.theatredelacommune.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 23/09/2009 au 09/10/2009.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Du 23/9 au 9/10: du Mercredi au Samedi à 20h30 et Dimanche à 16h00. Places à 22€.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Jeanne-Marie G. a écrit le 26/10/2009 à 12h29
      Note =
    Magnifique Didier Bezace, magnifique texte qui colle à l'esprit longtemps après avoir "bu" ce spectacle. C'est intelligent et fin. Excellente soirée
Laure C. a écrit le 18/10/2009 à 16h59
      Note =
    Oui c'est bien, les acteurs, la mise en scène, le texte fluide. Mais faut-il encore que le sujet intéresse ...
    La Commune place les abonnés starter au dernier rang de la salle. Malheureusement on ne peut même pas dormir car on profite également des bruits venant du match de foot joué dans le stade mitoyen !
Michel D. a écrit le 21/08/2009 à 00h22
      Note =
    Je recommande particulièrement cette pièce d'Ingmar Bergman, que j'ai vu l'hiver dernier au Théâtre de l'Athénée avec la même distribution et grand plaisir aussi.
    Didier Bezace y est extrêmement juste, fragile et impérial à la fois, Fanny Cottençon surprenante-les monologues du vagin sont une "master class" libératrice- et la jeune comédienne, Céline Sallette, est à la hauteur de ses deux partenaires de haut vol.
    N'y aller pas seul(e), les commentaires vont bon train après le spectacle...
Haut