Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Tous les avis / commentaires

(38 notes)
PRIMA FACIE
LE PETIT MONTPARNASSE
Du mercredi 17 janvier au samedi 18 mai 2024

COMÉDIE DRAMATIQUE. Tessa est une jeune et remarquable avocate, un ténor du barreau dont la spécialité est de défendre des hommes accusés de viols et d’agressions sexuelles. Après avoir gravi tous les échelons, malgré ses origines ouvrières, elle atteint le sommet des prétoires : elle gagne ses affaires en défendant ...

Voir tous les détails
Notes des adhérents
25
8
2
3
0
Stéphanie K. a écrit le 21/05/2024 à 18h18

  Note =
Excellente pièce !!
Frédéric N. a écrit le 20/05/2024 à 19h45

Note =
Superbe interprétation, impressionnante
Catherine G. a écrit le 18/05/2024 à 09h25

  Note =
Sujet délicat très bien traité et très bien joué
Véronique M. a écrit le 17/05/2024 à 07h32

Note =
Une belle prestation sur un sujet d'actualité, intéressant et bien joué.
Françoise B. a écrit le 13/05/2024 à 15h21

  Note =
Différents thèmes très intéressants et très ancrés dans l'actualité sont abordés.
Entre autres:
-comment prouver l'absence de consentement ?
-surtout quand ça se passe dans un couple déjà établi ?
-à diplôme égal, quand on vient d'un milieu ouvrier arrive-t-on à faire carrière et à passer devant un collègue "bien-né"
-domination masculine, dans la vie, dans les tribunaux, mais aussi domination de classe...
Alors quand le jour du procès arrive ?
Astucieuse mise en scène, performance d'actrice d'Élodie Navarre qui témoigne d'une très large palette de jeu.
Néanmoins, au début, je n'ai pas été absolument conquise , j'ai trouvé que c'était un peu surjoué.
Mais dans la 2ème partie, j'ai été vraiment sensible à son jeu.
Brigitte S. a écrit le 05/05/2024 à 23h35

  Note =
Basculer dans le camps des victimes
Cette pénaliste possède toutes les cordes de sa profession et n'hésite pas à en jouer. Sa "spécialité", si l'on peut dire, faire acquitter les violeurs en jouant sur la confusion et la honte des victimes. Or, voici qu'à son tour, elle se trouve violée... Malgré sa forte personnalité et son énergie féroce, elle va ressentir l'injustice d'un système judiciaire détourné de sa finalité.
Sophie D. a écrit le 03/05/2024 à 14h01

  Note =
Seule en scène elle assure et nous emmène dans un sujet oh combien d'actualité
Bravo
Florence G. a écrit le 30/04/2024 à 11h06

  Note =
Belle mise en scène à la fois épurée et ingénieuse de Géraldine Martineau.
A l'image du texte, tiré au cordeau, Élodie Navarre joue avec précision et avec ce qu'il faut de rage, mais sans jamais tomber dans l'excès d'émotion.
L'autrice, Suzie Miller, est une ancienne avocate et pousse le spectateur à se questionner sur la machine judiciaire sur la notion de consentement. Impossible de rester indifférent au sort de Tessa, miroir des femmes mal entendues.
Michel R. a écrit le 19/04/2024 à 11h34

  Note =
Une performance époustouflante de l'actrice seule en scène. Une excellente mise en scène. Un très bon spectacle sur un thème "difficile". A ne pas manquer !
Véronique M. a écrit le 10/04/2024 à 19h18

  Note =
Formidable prestation d'Elodie Navarre
Christine D. a écrit le 04/04/2024 à 22h30

  Note =
Très bien joué sur ce thème grave et d'actualité. Une prise de conscience comme un coup de poing.
Nam D a écrit le 21/03/2024 à 15h49

  Note =
pièces d'actualité sur un viol non consenti mais devant la justice, c'est un parcours du combattant long et douloureux qui se termine sur un non lieu... Les preuves ne sont pas toujours si évidentes ...
Nathalie a écrit le 17/03/2024 à 09h19

  Note =
Magnifique interprétation.
Bravo à cette excellente comédienne
Arlet Y. a écrit le 14/03/2024 à 22h49

  Note =
Sur un sujet d'actualité très tendu prégnant on est entraîné avec intelligence dans un suspense à couper le souffle
De la légèreté on va vers l'indicible l'horreur qui est insupportable
Mise scène parfaite et Elodie Navarre magnifique dans ce solo qui nous montre un talent immense
Françoise J. a écrit le 10/03/2024 à 11h39

  Note =
Magnifique travail d'acteur. Elodie Navarre nous captive et nous entraine à sa suite dans ce monde où se débat l'héroïne.
Carole M. a écrit le 07/03/2024 à 06h26

  Note =
Excellente pièce très bien construite, très bonne mise en scène et une actrice seule en scène formidable.
Brigitte K. a écrit le 03/03/2024 à 08h25

  Note =
excellente piece tres bien interpretée.
jpierre a écrit le 29/02/2024 à 17h51

  Note =
Ce récit autour d'un viol entre collègues est puissant. L'éclairage met en valeur les points de vue de l'appareil juridique et du justiciable. Le dossier se transforme en une blessure profonde. La performance de la comédienne est remarquable et l'ensemble constitue un spectacle à ne pas manquer.
Jean-Jacques F. a écrit le 24/02/2024 à 21h47

  Note =
Sujet d'actualité et sensible mais je n'ai pas ressenti d'émotion pour ma part.
Dommage !
Armelle B. a écrit le 24/02/2024 à 20h52

  Note =
Comédienne extraordinaire !
Sujet d actualité sur la justice.
Christine G. a écrit le 24/02/2024 à 00h37

  Note =
Quelques longueurs au début sur le parcours de cette jeune avocate jusqu'à ce qu'elle même vive une agression sexuelle et se retrouve à la barre des victimes. C'est un texte très fort servi par une excellente comédienne. Lors de certains passages, j'ai ressenti une grande émotion parcourir le public et prendre part à sa souffrance physique et psychologique. La mise en scène très sobre est néanmoins originale par le jeu d'un grand miroir
Isabelle C. a écrit le 23/02/2024 à 18h52

  Note =
Élodie Navarre est excellente dans ce rôle si difficile d'avocate brillante et persuadée qu'elle est à la hauteur de son métier jusqu'au jour où elle va vivre un drame personnel et intime qui va ébranler ses certitudes et sa vie. Un grand moment émotionnel à voir
Marie-Françoise R. a écrit le 21/02/2024 à 07h34

  Note =
Excellent spectacle avec un sujet d'actualité .
Mise en scène intéressante .Elodie Navarre est formidable.
Laurent G. a écrit le 18/02/2024 à 17h04

Note =
très beau texte. A voir sans réserve
Iris a écrit le 18/02/2024 à 10h31

  Note =
Sujet d actualite bien traite avec une intéressante mise en scene
Emmanuelle H. a écrit le 17/02/2024 à 15h27

  Note =
Pièce traitant d'un sujet sensible mais il y a un manque d'énergie.
Annie C. a écrit le 16/02/2024 à 23h29

Note =
Elodie Navarre habite cette jeune femme avocate issue de la méritocratie qui va plaider ainsi qu'on le lui a appris sans vraiment se rendre compte quelle utilise une méthode définie par le patriarcat. Le texte de Suzie Miller démontre bien la descente aux enfers lorsqu'un confrère la viole. Là elle prend conscience que le droit ne veut pas forcément dire justice.
Christine C. a écrit le 15/02/2024 à 23h13

  Note =
Sujet d actualité perpétuelle et très bien traité à travers cette pièce. On se fait vraiment embarquer dans la 2ème partie.
Bravo à Elodie Navarre pour sa présentation.
Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 05/02/2024 à 23h47

  Note =
.
Géraldine Martineau signe ici une mise
en scène, de très grande classe ! Cette
pièce met en lumière toute l'injustice de
la domination masculine, avec négation
de la notion de consentement... Élodie
Navarre s'empare totalement du rôle et
exprime, toute la palette de sentiments,
avec les différent niveaux de lecture du
texte troublant. Une grande et profonde
performance d'actrice.
.
j2f.
.
Catherine V. a écrit le 28/01/2024 à 19h10

  Note =
Sujet d'actualité très bien traité
Clara M. a écrit le 28/01/2024 à 00h31

  Note =
D'origine modeste, Tessa s'est élevée jusqu'au sommet : ténor du barreau. Mais que le destin la fasse basculer dans le camp des victimes, elle mesure alors que le droit n'est pas la justice !
Dans ce texte fort, la mise en scène subtile, flash black et jeux de miroir, permet à Élodie Navarre de faire montre de son talent. Tour à tour arrogante et dévastée, elle exprime à l'envi la nécessité de donner enfin aux femmes la parole trop longtemps confisquée par les hommes.
Un spectacle captivant et nécessaire ! À voir !
Joëlle D. a écrit le 27/01/2024 à 00h25

  Note =
Seul en scène dont le sujet est très intéressant. J' ai trouvé que la comédienne habitait plus son personnage dans la deuxième partie.
Bien aimé la mise en scène originale.
Denis N. a écrit le 21/01/2024 à 21h55

  Note =
Pièce bien construite à double facettes qui aborde un sujet délicat et pas facile suivant les circonstances. La comédienne fait le job et défend ses causes avec conviction.
Bérengère C. a écrit le 21/01/2024 à 07h57

Note =
Très belle performance d'actrice pour cette pièce touchante, profonde, qui fait écho à l'actualité.
Papillon a écrit le 21/01/2024 à 05h44

  Note =
De l'arrogance à la déchirure, ce seule en scène fait échos en nous. Nous sommes en pleine actualité
Jean-Louis B. a écrit le 20/01/2024 à 19h06

  Note =
Je serai moins long que l'adhérent précédent pour dire tout le bien que je pense de cette pièce qui aborde un sujet tellement juste : la difficulté pour les femmes de se faire croire lorsqu'elles sont victimes.
Et puis, bravo à Elodie Navarre qui porte remarquablement ce texte difficile.
cc a écrit le 20/01/2024 à 10h40

  Note =
La Parole est à la justice ?
Cette pièce est un ouvrage de femmes.
L'autrice Suzie Miller en est la créatrice en 2019, et remporte le prix "Laurence Olivier" à Londres en 2023 (un équivalent de nos Molières).
Jouée un peu partout dans le monde, cette œuvre est enfin traduite en français par 2 femmes de talent : Dominique Hollier et Séverine Mageois ...
Pour la mise en scène ce sera aussi une imagination féminine, celle de Géraldine Martineau. Au travers d'un astucieux jeu de miroir, elle nous montre les deux mondes dans lesquels va baigner Élodie Navarre, l'actrice seule sur scène.
Le texte impressionnant de Suzie Miller décrit très bien les arcanes de la justice. Dans une première partie, il s'attarde sur les ficelles de cette avocate "talen-tueuse" qui gagne ses procès.
Jusqu'au jour où tout bascule pour elle, comme pour une femme sur trois et c'est la seconde partie qui commence.
L'avocate devient la victime, celle qui doit apporter les preuves, celle que l'on couvre de questions (petite pensée pour Halimi et le procès de Bobigny).
Alors qu'elle connait toutes les règles du jeu de la justice des hommes, elle va t elle perdre pied?
Élodie Navarre est forte et incroyable dans la première partie, j'aurai voulu trouver plus d'émotions dans la seconde.
Mais elle porte avec conviction ce texte qu'il faut écouter, ce langage du droit qui emprunte tellement de mots au latin. Sans nous transporter au moyen âge (et à Saint Louis rendant la justice adossé à son chêne), Miller fait une belle démonstration : le système judiciaire met en doute la parole d'une plaignante et la maintien dans un état de peur et de domination.
Est-ce que sur les 50 dernières années les choses ont changé pour celles qui ont subies des violences ?
Vous l'aurez compris : une pièce à voir pour comprendre et prendre conscience du processus d'effacement et de déformation des souvenirs (autre vaste sujet !)
A l'issue de la représentation, on se pose beaucoup de questions mais une chose est sure "à première vue, quelque chose doit changer" !
Bon spectacle !
Nikita a écrit le 19/01/2024 à 00h09

  Note =
Prima facie/à première vue ou comment celle qui ne consent pas devient la victime d'un système judiciaire construit par les hommes, très beau texte de Suzie Miller bien interprété par Elodie Navarre. Un petit manque d'émotion toutefois