Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Les services offerts Comment adhérer au club Contactez-nous
Tous les commentaires
6
PARDONNE-MOI DE ME TRAHIR
DÉCHARGEURS (LES)
Du dimanche 1 mai au mardi 24 mai 2022
Revenir au descriptif du spectacle
Noëlle C. a écrit le 23/05/2022 à 00h21
    Note =
    j'ai été surprise par l'histoire mais fascinée par l'interprétation. très bonne mise en scène. dommage que ce spectacle se termine dans 2 jours.
jpierre a écrit le 22/05/2022 à 20h22
      Note =
    Cette chronique nous montre le préjugé et les conséquences sur la vie d'une jeune fille. C'est perturbant et intéressant. Bon moment de théâtre.
Annie C. a écrit le 11/05/2022 à 13h45
      Note =
    Une comédie dramatique de Nelson Rodrigues puissante où la perversité et la machination sont très bien rendues. J'ai particulièrement aimé le jeu de Pierre Ophèle-Bonicel dans l'oncle.
Clara M. a écrit le 11/05/2022 à 00h22
      Note =
    Partiarcat, filiation, place de la femme ??? Questions traitées de façon inspirée dans ce spectacle sans concessions qui mêle les époques, le rêve et la réalité. Les brillants jeunes comédiens interprètent ces personnages jusqu'à la monstruosité, physique mais surtout morale. Expérience nécessaire, à voir !
Brigitte S. a écrit le 09/05/2022 à 18h39
    Note =
    Environnement toxique
    Elle ne sait pas vraiment qui elle est cette toute jeune fille. Tiraillée par le désir de braver les interdits, pousser par son unique amie, et entravée par cette peur viscérale qu'elle ressent vis à vis de son oncle paternel qui l'a élevée depuis la disparition tragique de ses parents. Oeuvre dérangeante mais fort bien interprétée par des jeunes comédiens investis.
Oana C. a écrit le 09/05/2022 à 12h11
      Note =
    Aux Déchargeurs l'ambition ne fléchit pas, toujours la même recherche de l'excellence. L'occasion est rare de découvrir celui que l'on considère le plus grand dramaturge brésilien et la curiosité est attisée par cette pièce écrite en 1957, encore jamais montée en Europe. Porté par 5 comédiens ébouriffants possédés par leurs personnages démoniaques, le texte grinçant de Nelson Rodrigues prend les accents d'un thriller cruel et vicieux, distillant les relents d'une société qui se scrute, juge et condamne perpétuellement. Une déferlante de talent qui donne la chair de poule.
Haut