Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Tous les commentaires
23
JE TE PARDONNE (HARVEY WEINSTEIN)
THÉÂTRE DU ROND-POINT
Du mardi 1 juin au samedi 26 juin 2021
Revenir au descriptif du spectacle
Martine L. a écrit le 27/08/2021 à 14h12
      Note =
    Quelle énergie déployée. Un bon moment
Dominique B. a écrit le 23/06/2021 à 12h47
      Note =
    Un sujet grave qui devrait nous responsabiliser, femmes comme hommes : le traitement des femmes aussi bien dans la mythologie que dans nos sociétés actuelles. Je me suis sentie concernée et emmenée par le rythme et la qualité du spectacle. J'y ai trouvé à la fois du contenu et du plaisir à entendre les musiques enlevées. Merci pour ce 1er spectacle post confinement.
Max G. a écrit le 20/06/2021 à 07h24
      Note =
    Spectacle très original.On aborde de très graves sujets avec beaucoup d'humour .Les chansons sont enlevées et la choré parfaite.Beaucoup de choses sur la condition des femmes et les rapports hommes femmes sont abordées.Les acteurs (dont l'auteur) sont excellents
Barbara C. a écrit le 19/06/2021 à 14h15
      Note =
    J ai du passer à côté de la pièce quand je vois certains commentaires. Ni drôle ni touchant même si les acteurs et le pianiste en particulier sont très bons.
Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 17/06/2021 à 16h40
      Note =
    .
    Comme on dit, j'étais "passé à côté",
    des spectacles précédents de Pierre
    Notte, réconcilié avec "L'effort d'être
    spectateur", je dois avouer avoir été
    totalement enthousiasmé et conquis
    par celui-là... Tant par la nécessaire
    acuité des thèmes abordés que pour
    la mise en scène virevoltante, et les
    jolies qualités d'ambiance "cabaret".
    Certes la route reste encore longue,
    afin de parfaire l'indispensable éveil
    des consciences ! Mais assurément
    cette forme musicale et théâtrale, y
    participe avec force et pertinence...
    (Un CD, où figurent quelques-unes
    des chansons de ce spectacle, est
    disponible à la librairie du théâtre).
    .
    j2f.
    .
Sandie C. a écrit le 17/06/2021 à 04h52
      Note =
    Un sujet compliqué, très compliqué. Et pourtant les chansons, le rythmne et la qualité des comediens nous permettent d'être pleinement dedans.
    Bravo car le sujet est casse gueule.,
    On en ressort avec autant de questions que de réponses, et ça fait du bien !
vv a écrit le 13/06/2021 à 15h12
      Note =
    Spectacle jubilatoire qui fait la part belle aux chansons. L'argumentaire est suffisamment renseigné pour que nos connaissances en sortent augmentées. Il faut y aller !
Stéphane G. a écrit le 13/06/2021 à 14h02
      Note =
    "Je te pardonne (Harvey Weinstein)", de Pierre Note, représente un cabaret loufoque à la Jérome Savary. Sa créativité débordante, son énergie épuisante, son talent pour composer des chansons à textes formant une polyphonie musicale avec des voix singulières (magnifique voix de Pauline Chagne), étonnent les spectateurs qui n'ont pas tout compris. Chacun repart avec ses questions ou continue à s'interroger à l'issue de la représentation. C'est aussi par sa plume engagée pour la cause féministe mais surtout très dégagée de toutes contraintes et autres normes que l'auteur-compositeur-interprète envoie du lourd, voire du très lourd. Toutefois, la partition musicale, mêlée à l'humour et l'interprétation des 3 comédiens accompagnés d'un pianiste, permettent d'alléger les propos. A noter un jeu de lumières sublime et tellement esthétique formant une scénographie complète qui renforce le texte avec ses variantes de couleurs ainsi que l'interprétation des comédiens. A ne pas manquer pour cette reprise théâtrale.
Oana C. a écrit le 12/06/2021 à 14h00
      Note =
    Pierre Notte fait éclater la panoplie des démons du dramaturge, metteur en scène et musicien pour façonner une fête catastrophique qui passe du coq à l'âne et des poissons-clowns à Peau d'Âne. Il a beau confectionner des chapelets de marshmallows pour se faire pardonner, il ne fait aucune concession en les égrenant avec perfidie. En ne se limitant pas au seul versant discursif et en empruntant au domaine musical une partie de son argumentation, au passage de l'un à l'autre, il hisse sur la place maîtresse la ligne serpentine ; et il suit cette ligne visible tout en décelant sous la trace formée à la surface du monde des ondulations plus profondes.
    La personne même du prédateur sexuel ne se livre que dans une forme plus immatérielle encore, dans l'appréhension d'une musique et d'un rythme dont les lignes flexueuses sont l'équivalent visuel. De toutes ses manifestations, l'appréhension musicale ou tout au moins rythmique en présente la saisie la plus intime. Un rythme qui jamais ne décélère et une musique qui prend aux tripes. Le plateau brûle sous mille feux, les lumières sont démentielles, les saltimbanques sont talentueux en diable : on est au songe d'une nuit de sabbat, à l'enfer de tous les démons. On est au cabaret !
    Pierre Notte est tantôt Richard III, tantôt le roi Bérenger entouré par la reine Marguerite et la reine Marie. Et le roi ne se meurt pas, il traverse toutes les époques, prend des formes de plus en plus monstrueuses et refuse obstinément de mourir. La culpabilité touche la société entière qui impose la figure du mâle prédateur depuis des millénaires, et notre silence coupable à tous, qui laissons advenir les choses dans une monstrueuse 'normalité'.
    Tu veux qu'on te pardonne, Harvey W. ? Moi non plus. La question ne se pose même pas, on l'élude pour mieux visionner la marche du monde sous la houlette de tous ces gros, gras, vieux et riches bitocrates rapaces et prédateurs, nuisibles et toxiques. Si manichéen, indeed. Et l'ombre de l'ogre qui plane toujours pour parvenir jusque dans le sens des parenthèses du titre, la censure redoutée autour du nom invoqué. Dans ce qui n'a pas pu être, jusqu'à la fin :
    JE TE PARDONNE, HARVEY WEINSTEIN
jpierre a écrit le 11/06/2021 à 12h28
      Note =
    Cette pièce sur le harcèlement sur toutes ces formes des femmes nous propose un vrai spectacle. On y retrouve une bonne mise en scène avec des comédiens de qualité. L'ensemble est une bon moment malgré le partie pris un peu trop pour moi manichéen
Iris a écrit le 11/06/2021 à 12h23
      Note =
    Belle interprétation et bien aimé cette mise en scène en cabaret pour traiter des violences faites aux femmes depuis la nuit des temps !
Jean P. a écrit le 11/06/2021 à 10h52
      Note =
    3 comédiens et un pianiste en live pour ce spectacle expliquant/racontant les harcèlements subis par les femmes
    une petite note d'éducation sexuelle au passage
    perso j'ai bien aimé
Jérémie B. a écrit le 10/06/2021 à 23h10
      Note =
    Un peu mitigé sur ce spectacle. Les chansons et acteurs sont drôles et entraînants, mais les sujets évoqués sont un peu clichés, manquent parfois de finesse. Alors oui, il y a le prétexte d'un cabaret, donc cela sert d'excuse au côté décousu de la pièce, mais je n'en retire pas grand-chose au final.
    À noter que j'ai eu la chance de pouvoir discuter en bord de scène avec Pierre Notte, ce qui m'a permis de mieux comprendre ses intentions, qui me paraissent plus claires désormais, mais sans cela, j'aurais pu être plus sévère encore je crains.
Brigitte L. a écrit le 10/06/2021 à 20h55
      Note =
    Une soirée rythmée, des « comédiennes « survoltées
Stéphane S. a écrit le 10/06/2021 à 11h35
    Note =
    un peu trop fourre tout pour emporter l'adhésion. on est perdu par l'enchainement des saynètes qui parfois trainent en longueur ou sont redondantes. C'est toutefois plaisant, bien joué et Pierre Notte est excellent.
Françoise B. a écrit le 10/06/2021 à 09h43
      Note =
    Pour dénoncer tous les grands prédateurs sexuels qui se retrouvent sur le devant de la scène depuis quelques temps, Pierre Notte a choisi une forme humoristique légère et enlevée.
    Il faut bien avoir en tête qu'on va assister à un spectacle musical, un spectacle de cabaret avec beaucoup, beaucoup de chansons. Elles sont formidablement interprétées, scénarisées, les musiques sont très pêchues, les comédiennes débordent d'énergie. Mais pour moi, par moments c'était un peu long. En revanche du début à la fin j'ai adoré la prestation de Pierre Notte.
Éric Ch. a écrit le 10/06/2021 à 08h30
      Note =
    Il est bien agréable de retrouver les salles de théâtre avec ces 4 acteurs-chanteurs-musiciens pleins de dynamisme et parfaitement réglés. La forme est impeccable et l'occupation du grand plateau est remarquable. Un petit regret pour le côté énumération, mais tout est tellement vrai, et une interrogation sur la chute que l'on ne voit pas arriver.
Carensac a écrit le 09/06/2021 à 08h49
    Note =
    Pas du tout aimé ce spectacle qui pour moi se veut subversif et comique et ne l est pas.
Nicolas V. a écrit le 08/06/2021 à 23h35
      Note =
    Spectacle réjouissant ! C'est très rythmé, ça ne se prend pas au sérieux sans jamais être gratuit
Juliette-Valérie S. a écrit le 06/06/2021 à 10h38
      Note =
    Spectacle original pour aborder un sujet sérieux.
Annie C. a écrit le 04/06/2021 à 19h41
      Note =
    Quatre comédiens de talent avec une énergie à toute épreuve, reprennent les affres subies par les femmes depuis la mythologie. Je ne connais pas de texte aussi complet. Enlevé et tonitruant, parfois cru et jouissif.
Benoit B. a écrit le 03/06/2021 à 22h21
      Note =
    Du sérieux sans sérieux.
    Un peu cabaret, très musical et réglé comme du papier à musique.
    C'est très réussi et ça fait un bien fou !
Pierre S. a écrit le 01/06/2021 à 21h22
      Note =
    Encore une fois du grand Pierre NOTTE!! Quelle belle soirée les trois comédiens et le pianiste donnent le rythme, le texte (et les chants) sont superbes et bien réglés. Quelle bonheur de retrouver le spectacle vivant en si bonne forme!!