Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous
Tous les commentaires
15
PHILIPPE CAUBÈRE - La Baleine et le camp naturiste
THÉÂTRE DU ROND-POINT
Du vendredi 8 novembre au dimanche 29 décembre 2019
Revenir au descriptif du spectacle
Valérie S. a écrit le 26/12/2019 à 13h14
      Note =
    Premier spectacle que je vois de Philippe Caubère, et j'en suis ressortie plus que dubitative. Au travers du personnage de Ferdinand (personnage récurrent de ses spectacles), il nous raconte ses souvenirs des années 70/80. Enormément de redites, tant dans le texte que dans les mimiques scéniques, et des "sujets à rire" que j'ai trouvés assez affligeants, m'ont rendu les 2h du spectacle bien longues. Un seul-en-scène qui m'a semblé daté mais qui pourra séduire les amateurs de cet humour car une partie de la salle semblait apprécier.
Chantal L. a écrit le 04/12/2019 à 21h30
    Note =
    Je m'attendais à beaucoup mieux de Philippe Caubère.
    Spectacle beaucoup trop long et humour douteux
Philippe P. a écrit le 03/12/2019 à 12h39
      Note =
    désolé j'ai pas du tout adhéré
Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 29/11/2019 à 17h10
      Note =
    .
    Énorme déception pour ce spectacle qui aurait
    pu porter le nom de : "Sabordage", tellement il
    est aux antipodes des qualités habituelles que
    Philippe Caubère possède, et qu'il nous a très
    souvent démontrées par le passé, notamment
    "Le Bac 68", il y'a trois ans...
    .
    j2f.
    .
Géraldine G. a écrit le 24/11/2019 à 23h25
    Note =
    les textes ne m'ont malheureusement pas touché ni l'humour, dommage car c'est un bon comédien
Christine R. a écrit le 24/11/2019 à 18h42
      Note =
    Le retour de Ferdinand, toujours aussi bon ce Philippe, il est seul et sans décor et on se retrouve dans un camp sur une plage avec Clémence
    un grand bravo
Iris a écrit le 21/11/2019 à 22h59
      Note =
    Philippe Caubere nous fait replonger avec humour dans les annees 1975 a l epoque de la liberation sexuelle et de l essor du naturisme
Ariane a écrit le 21/11/2019 à 17h50
      Note =
    C'est de loin le moins bon des spectacles de Caubère , qui est trop long il aurait fallu condenser en 1h30 plutôt que 2h. Heureusement la seconde partie dans le camp de naturistes m'a rappelé ma première experience dans ce type d'endroit et je dois reconnaitre qu'il décrit très bien diverses situations.
Stéphane G. a écrit le 21/11/2019 à 14h56
      Note =
    Philippe CAUBERE est un monument! il est le théâtre! il est ses personnages hommes et femmes qui peuplent ses récits, ses épopées... c'est jouissif mais un peu vieillot maintenant surtout depuis la vague de centaines d'humoristes qui n'a pas toujours son talent... c'est un conteur mais qui pourrait, pour tenir son public en haleine,raccourcir sont spectacle car il y a certaines répétitions et certaines répliques inutiles qui ne font pas avancer l'action... restent quelques moment énormes: le couscous a attaché!par exemple...
Annie C. a écrit le 21/11/2019 à 11h08
      Note =
    J'ai bien aimé. Certes c'est un humour daté qui représente une époque où la guerre n'était pas "digerée", le naturisme incompris et où les blagues belges étaient lourdes et réciproquement pour les blagues françaises en Belgique.
Cyril J. a écrit le 16/11/2019 à 19h25
      Note =
    On retrouve avec plaisir l'univers de Caubère, son jeu impeccable et son talent pour incarner les personnages (et parfois les objets) de sa tribu mais on ne retrouve pas le souffle de ses précédents spectacles. On passe tout de même un bon moment dans ce camp de naturiste.
Sylvie G. a écrit le 15/11/2019 à 10h14
      Note =
    Quel ennui, voire même parfois agaçant !
    Et puis, c'est long, beaucoup trop long.
    Ca gigote, ça invective, et ca se répète.
    Bref, je n'ai pas aimé !!!!!!!!
ISH a écrit le 15/11/2019 à 09h18
    Note =
    Spectacle très décevant.
Bernard B. a écrit le 13/11/2019 à 12h46
      Note =
    Un peu déçus sur les talents de conteur de Philippe Caubère, car il arrive quand même à de trop nombreuses reprises que l'on ne comprenne pas ce qu'il se passe entre les changements de personnages, et les aussi beaucoup trop nombreuses onomatopées assez vulgaires. Je me suis beaucoup ennuyé sur la quasi totalité de la première partie (la baleine), mais heureusement la seconde partie à partir du départ en voiture est bien meilleure et assez drôle.
Isabelle Q. a écrit le 13/11/2019 à 08h20
      Note =
    Monsieur Caubère nous enchante par des moments délicieux de fantaisie et d'imagination : la voiture, le couscous ou les nudistes. Mais c'est vraiment long et parfois répétitif ou alors c'est nous qui trouvons maintenant cela long. Certains "comprenne qui pourra" sont un peu clivants. Grand respect pour l'acteur et le créateur.
Haut