Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Les services offerts Comment adhérer au club Contactez-nous
Tous les commentaires
11
JOHN
THÉÂTRE DES QUARTIERS D'IVRY - Manufacture des Œillets
Du lundi 8 avril au vendredi 19 avril 2019
Revenir au descriptif du spectacle
Bernard B. a écrit le 06/05/2019 à 12h51
      Note =
    Damien Gabriac incarne avec talent un ado qui venant de perdre sa petite amie a décidé de se suicider et exprime avec toute la violence de sa colère, de son chagrin, et de son désarroi, son sentiment de n'être aimé de personne. Du théâtre intense!
Laure S. a écrit le 14/04/2019 à 08h24
    Note =
    Le mal être d'un jeune qui le cri à la face du monde, devant une caméra jusqu'à l'acte fatal, avec talent.
Claire S. a écrit le 13/04/2019 à 20h17
      Note =
    Contrairement aux précédents commentaires nous avons été subjugués par le désarrois de ce jeune magistralement interprété.
    L'intervention de la sœur ne nous a pas paru indispensable.
    Nous vous recommandons cette pièce
Virginie L. a écrit le 11/04/2019 à 18h08
      Note =
    Contente d'avoir vu cette pièce de jeunesse de Wajdi Mouawad qui est une belle introduction à ces autres réalisations.
    Une pièce qui s'adresse à la fois aux adultes pour les alerter sur les maux des ados qui peuvent nous sembler anodins (chagrin d'amour, mal-être, solitude...) mais peuvent mener au pire ; et également aux ados, que l'auteur tente de sensibiliser par la voix de la sœur, sur le fait qu'en réalité "tout passe toujours" (mais il n'y a que l'expérience pour nous l'inculquer)
    Une pièce qui doit probablement faire écho auprès de ce jeune public car j'ai vu plusieurs ados pleurer. Personnellement, l'interprétation de cette pièce dans sa langue québécoise d'origine ne m'a pas permise d'être aussi touchée par la force du texte qu'elle n'aurait dû.
Daniel - Alain N a écrit le 11/04/2019 à 14h18
      Note =
    C'est un sujet rarement traité : le suicide des jeunes. Le texte décrit assez bien cette phase suicidaire :la rupture avec le milieu familial, la souffrance, la solitude voire l'isolement , puis cette rupture amoureuse qui va tout déclencher. Par instant on a accès à son intériorité , là j'ai été touché .. Toutefois les cris exprimant sa colère, son mal être m'ont rarement touché, avec moult détails sur des faits. L'ensemble m'a semblé un peu décousu. J'ai bien en tête que c'était la première ...... ( pas toujours abouti) La présence de sa sœur ainée à la fin est intéressante: ses propos autour de son incompréhension face au suicide
Sylvie G. a écrit le 11/04/2019 à 12h33
      Note =
    Assis devant une caméra dans sa chambre d'étudiant, un décor gris crayonné, un adolescent (Damien Gabriac) se livre à un exercice profondément dérangeant: énoncer les motifs qui l'ont convaincu de mettre fin à ses jours....
    Il veut laisser à sa famille une parole pleine de rancœur, de haine et d'amertume.
    Des cris, des pleurs, des lamentations, rien ne nous est épargné ; c'est dérangeant, peut-être trop.
    Texte parfois un peu trop répétitif....
Annie C. a écrit le 10/04/2019 à 16h21
      Note =
    Damien Gabriac interprète un homme au bord du suicide, avec une grande conviction, et nous met mal à l'aise face à ce désarrois.
Sandra N. a écrit le 10/04/2019 à 16h08
      Note =
    Sujet grave et traité avec beaucoup de justesse. Le langage canadien m'a un peu gêné et probablement mis une distance émotionnelle. A montrer aux scolaires en tout cas.
Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 10/04/2019 à 16h07
      Note =
    .
    Malgré une forte implication, et une formidable
    interprétation, pas l'ombre d'une émotion n'est
    parvenue jusqu'à moi... L'écriture m'a semblée
    fade, inaboutie et redondante.
    .
    j2f.
    .
Pierre S. a écrit le 09/04/2019 à 11h02
      Note =
    John enregistre son mal être en vidéo avant de passer à l'acte final... Texte très dur, qui met mal à l'aise mais c'est une performance d'acteur pour le comédien (la comédienne est un peu en dessous ...).
Stéphane G. a écrit le 09/04/2019 à 10h30
      Note =
    John, jeune adolescent se met en scène devant une caméra avant l'acte fatal. Il crie sa rage envers sa famille, ses proches et tout son univers. C'est un manque d'amour, un désaveu et une solitude extrême qui l'amènent sur le terrain du désespoir sans issue. Si l'interprétation de l'acteur est touchante par la rage fougueuse qu'il exprime grâce à Stanislas Nordey, l'interprétation des 2 acteurs est inégale. Les cris sont violents et saturent un peu le spectateur avec une mise en place un peu longue.
Haut