Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous
Tous les commentaires
7
HARLEM QUARTET
THÉÂTRE DES QUARTIERS D'IVRY - Manufacture des Œillets
Du jeudi 22 mars au vendredi 30 mars 2018
Revenir au descriptif du spectacle
Joëlle M. a écrit le 10/06/2018 à 23h15
      Note =
    Bon spectacle
Laure S. a écrit le 30/03/2018 à 09h31
      Note =
    Une belle interprétation sur une période noire des Etats Unis qui aurait demandé plus de violence pour transmettre la réalité de la situation des faits racontés... Un peu long.
Gabrielle E. a écrit le 28/03/2018 à 03h45
    Note =
    Pièce dramatique biographique instructive
Annie C. a écrit le 25/03/2018 à 20h36
      Note =
    Texte très riche qui aborde moult sujets sur la vie américaine dans les années 50. L'on voit les acteurs jouer tout en écoutant le récit avec une belle mise en scène et de la musique
Daniel - Alain N a écrit le 25/03/2018 à 19h41
      Note =
    J'ai souvenir d'une lecture puissante , abordant des thèmes forts. Je dirai que j'ai vu un roman adapté , non pas du theatre, des comédiens en demi - teinte . Je retiens une certaine originalité de la mise en scène : des images d'époque , ainsi que scènes filmées
Gérard T. a écrit le 23/03/2018 à 09h09
      Note =
    Dépêchez-vous d'aller voir ce spectacle, extraordinaire, qui ne se joue qu'une semaine.Tout est absolument parfait, le texte tiré d'un roman de Baldwin, la mes, les acteurs, la musique
psylvia a écrit le 23/03/2018 à 02h21
      Note =
    Un beau sujet, à l'origine, familial autour de la formation d'un quartet de Gospel que j'attendais plus "musical", mais qui s'est trop décliné pour moi en bien d'autres plus vastes, bien que nobles causes, historiques, politiques, sociales... qui m'ont détournées, vue la longueur et la lenteur du spectacle ( presque 3h ) de la transmission d'un vécu tragique, d'une émotion que j'aurais attendue plus individuellement "tripale" de la part des comédiens. J'ai eu l'impression de rester trop en bord des scènes vidéos, documentaires, sans un son live qui aurait pu m'emporter. Le roman était certes riche, voire même trop riche pour être adapté sur scène dans son intégralité, mais ce qu'il faut bien appeler la violence de son contenu aurait , pour moi, gagné à être condensé afin d'en amplifier l'authenticité dramatique et la transmission de l'émotion.
Haut