Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous
Tous les commentaires
18
ET L'ENFANT SUR LE LOUP
THÉÂTRE DU ROND-POINT
Du jeudi 6 janvier au dimanche 13 février 2011
Revenir au descriptif du spectacle
Evelyne D. a écrit le 03/04/2011 à 08h17
      Note =
    Toujours l'univers particulier de Pierre Notte.
Christophe CL a écrit le 14/03/2011 à 02h52
    Note =
    J'ai vu Et l'enfant sur le loup le 11 février. Un mois plus tard je suis toujours émerveillé : SUBLIME ! à reprogrammer de toute urgence.
Thierry M. a écrit le 06/03/2011 à 18h54
      Note =
    Surtout pour Julien qui s'en sort magistralement, aussi pour Judith, majestueuse, mais je n'ai aps été emmené dans ce ...conte ?
Philippe P. a écrit le 06/03/2011 à 18h02
      Note =
    c'est du Pierre Notte un univers particulier il faut rentrer dans la pièce et après on se laisse emporter
Annick B. a écrit le 14/02/2011 à 10h54
      Note =
    Dommage de voir une grande actrice comme Judith MAGRE dans une pièce aussi nulle!!
Catherine B. a écrit le 13/02/2011 à 14h01
      Note =
    très bien joué et interessant
Elphège F. a écrit le 10/02/2011 à 18h10
      Note =
    Chapeau à Pierre Notte qui réussit à traiter des sujets aussi épouvantables que l?inceste, le viol, l?anthropophagie et que sais-je encore, sur le ton du conte fantastique. Finalement c?est nous qui sommes épouvantables, on va au spectacle, on admire la performance, on rit parfois et tout cela devant l?indicible, l?horreur tirée d?un fait réel.
    C?est un moment de théâtre très atypique, une mise en scène décalée, de très bons comédiens (tous les quatre) et ce n?est que longtemps après qu?on se dit, mais après tout je viens un truc monstrueux et j?ai même ri à cela. C?est une expérience étonnante, en tout cas c?est comme cela que je l?ai ressentie.
    Tout à fait d?accord avec le commentaire de Françoise B, pièce pour un public très averti et curieux.
Catherine C. a écrit le 08/02/2011 à 16h00
    Note =
    piece detestable
Françoise B. a écrit le 02/02/2011 à 17h52
      Note =
    Quand le rideau tombe après que le conteur ait signifié que c'était la fin du spectacle par un "eh voilà" tout guilleret, il y a un léger flottement dans la salle, les applaudissements tardent un instant à démarrer, on est un peu décontenancé par cette chute inattendue.
    Il faut dire que pendant plus d'une heure, on vient de nous raconter des horreurs : des histoires de séquestration, de viol, d'inceste, de dévoration...
    On pourrait être accablés par tant de noirceurs accumulées, tirées d'un fait divers, mais la force de Pierre Notte est d'arriver à nous en faire sourire.
    Car toutes ces monstruosités nous sont contées sur un rythme rapide, avec un ton enjoué et badin, à la façon dont on raconte les contes de fées. Cela nous permet de prendre de la distance, de ne pas être dans l'émotion et parfois même d'être amusés.
    Néanmoins, je ne recommanderais pas cette pièce à tout le monde, il vaut mieux être averti, c'est un spectacle qui peut en dérouter plus d'un.
Jeanne-Marie G. a écrit le 27/01/2011 à 00h27
      Note =
    Pierre Notte est un curieux auteur, tantôt potache, lyrique, gamin, magique, étonnant, cynique. Chaque spectacle est toujours déroutant. Drôle d'Ovni dans le monde théâtral, à voir, c'est intéressant.
Michel D. a écrit le 26/01/2011 à 00h14
      Note =
    Pierre Notte est un auteur prolifique et talentueux, ce spectacle est une métaphore de la monstruosité ordinaire, un rêve et un cauchemar éveillé, un conte épidermique, changer de peau, lui faire la peau, être bien ou mal dans sa peau.... Moment carthartique et charnel aux marges de l'absurde, de la comédie et de la tragédie, porté par quatre comédiens qui donnent chair à cette partition, + la grande Judith Magre que l'on a toujours autant de plaisir à retrouver sur scène et Jean Jacques Moreau qui lui donne la réplique avec brio...
Stéphane S. a écrit le 16/01/2011 à 19h17
    Note =
    Si j'ai apprécié le début de la pièce, cynique et noir, la tournure qu'elle prend ensuite vers le conte "métaphysique" m'a un peu lassé. On garde de cette pièce 4 bons comédiens dont J Magre et JJ Rousseau qui permettent de donner un certain relief à cette pièce dont le propos est un peu faible.
Françoise B. a écrit le 16/01/2011 à 11h30
      Note =
    Perplexe
    Malgré l'excellent jeu des acteurs, nous n'avons pas bien saisi le sens ni l'intérêt du propos.
Christine L. a écrit le 15/01/2011 à 09h24
      Note =
    En total accord avec les commentaires précédents. Tenir le spectateur en haleine malgré la noirceur et complexité du thème traité était loin d'être acquis. Bravo à tous les comédiens et auteur.Merci à starter pour la soirée de jeudi
Evelyne C. a écrit le 15/01/2011 à 09h17
      Note =
    Il fallait bien créer un conte pour envelopper ces monstres,cette mère presque aveugle devant la réalité et ce père qui ne veut pas entendre les cris de sa fille et de son enfant.Pierre notte a vu juste car comment parler de ces incestes à répétition et de cette situation familiale insupportable sur une scène ? Il a trouvé aussi les comédiens qui incarnent ces personnages hodieux .Judith Magre et Jean Jacques Moreau sont exceptionnels.
Anne A. a écrit le 14/01/2011 à 23h04
      Note =
    quatre comédiens tout à fait exceptionnels, un texte qui coule comme un poême comme un chant et l'on rit comme l'on pleure ou l'inverse. Magnifique
Pierre S. a écrit le 14/01/2011 à 10h10
      Note =
    Première pièce que je voyais de Pierre Notte. Je suis conquis. J'ai adoré cette histoire assez noire mais avec des pointes d'humour. Pièce surement trés difficile à jouer. Interprétée avec brio par 4 comédiens excellents, on assiste à un spectacle de grande qualité. Couurez y !
Jacques M. a écrit le 11/01/2011 à 22h59
      Note =
    Voila encore une pièce de Pierre Notte à recommander! Un conte cruel et jubilatoire qui nous tend un miroir sans concession sur les noirceurs humaines. C'est fort, bien joué ( bravo aux quatre protagonistes) et superbement mis en scène: que demander de plus? une fort belle soirée / Inconditionnel de Notte j'étais, inconditionnel je reste!
Haut