Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


ARCHIPEL

17 boulevard de Strasbourg
75010 PARIS
M° Strasbourg St Denis
Tél: 01 73 54 79 79
Web: www.larchipel.net

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)



« Le Concert de la Ville Japonaise ». Ainsi s'appelait en 1893 ce lieu dénommé aujourd'hui, l'Archipel (17 boulevard de Strasbourg). Le nom de ce café-concert plutôt miteux essayait peut-être d'évoquer le sulfureux Divan Japonais de la rue des Martyrs (le Divan du monde aujourd'hui) dont Toulouse-Lautrec a fait une célèbre affiche. Comme dans les autres cafés-concerts, dès 1901 le cinéma y est une des attractions épisodiques. Cependant, le lieu, devenu Le Zéta, cabaret artistique, est en faillite quand en août 1907 l'acquiert un célèbre rejeton du 10ème, Gaston Brunswick, dit Montéhus (1872-1952), qui rebaptise le lieu Le Pilori de Montéhus. Ce véhément « chansonnier humanitaire », farouchement anticlérical, antimilitariste, « socialiste » - au sens de l'époque est connu de longue date comme un artiste très engagé, qui électrise le public. Juif, Montéhus avait en 1901 tenu tête aux diatribes antisémites de Drumont et Rochefort pendant 70 représentations épiques aux Ambassadeurs des Champs-Elysées. En 1907 il est proche des anarchistes du journal-brûlot « La Guerre Sociale » de Gustave Hervé (Almereyda, père du futur cinéaste Jean Vigo, en fut aussi l'un des fondateurs). N'oublions pas qu'au moment où se développe le cinéma, le climat social est critique en France, des grèves et leur répression se multiplient, l'Affaire Dreyfus et la Loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat viennent de diviser profondément la société.
-
Les spectacles
6
BRIGITTE MOREAU -Z’avez pas vu Nino ?
SPECTACLES MUSICAUX
Jusqu'au samedi 24 novembre

Brigitte Moreau en concert, rend hommage à Nino Ferrer. Après une pause de plusieurs années, elle revient avec l’envie de mettre en lumière cette fois les chansons si belles musicalement et si chargées d’émotion du grand artiste qu’est Nino Ferrer.

FABRICE EULRY et son piano, lequel est le plus fou ?  
SPECTACLES MUSICAUX
Jusqu'au samedi 1 décembre

Fabrice Eulry, le "Chopin du Boogie" vous transporte avec son piano dans un show délirant de fantaisie, d'humour et de virtuosité. De Bach à Hendrix, il fait de toutes les musiques sa musique avec un sens inné du rythme et de l'improvisation qui fait pétiller son spectacle en continuelle évolution...

GAINSBOURG CONFIDENTIEL  
SPECTACLES MUSICAUX
Jusqu'au samedi 15 décembre

Il s'agit d'un récit où Gainsbourg n'est pas encore Gainsbarre. Au travers d'une époque, de ses mentalités et de ses mœurs, se précise la personnalité d'un artiste, l'écriture d'un authentique créateur, la prosodie d'un superbe musicien.

LAURENT SPIELVOGEL - Les Bijoux de famille
SKETCHES
Jusqu'au samedi 8 décembre

Une vie traversée par un rabbin prosélyte, une grand-mère volubile, un prof de théâtre "encourageant", une femme de ménage analysée, un petit ami récalcitrant et des parents... très parents. Dans ce nouveau spectacle seul en scène, Laurent Spielvogel, à travers des séquences reliées les unes aux a...

MOTS POUR LE DIRE (LES)  
COMÉDIE DRAMATIQUE
Jusqu'au samedi 19 janvier

Après plusieurs revers de la médecine traditionnelle et en dépit des préjugés de son époque, Marie a recours à la psychanalyse plutôt qu’à la chirurgie. Chez son psychanalyste, la trentenaire vide donc régulièrement le sac de ses souvenirs les plus intimes. Elle y fait revivre les personnages qui ...

POPECK - Même pas mort !  
SKETCHES
Jusqu'au samedi 19 janvier

Chapeau melon et accent yiddish, l’indémodable Popeck demeure fidèle à son personnage: naïf, drôle et d'une exquise courtoisie. "Que Dieu soit loué mais à des prix raisonnables...", se plaît à dire ce poète qui aime rire mais qui n'aime pas qu'on se moque. Popeck a su devenir populaire et intergén...

Haut