Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


MONFORT THEATRE

106, rue Brancion
75015 PARIS
M° Porte de Vanves / T3 Brancion
Tél: 01 56 08 33 88
Web: www.lemonfort.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)



En 1972, Silvia Monfort crée le Carré Thorigny situé au cœur du Marais dans un entrepôt de ferraille rue de Thorigny. Elle propose des créations tout en accordant une large place au répertoire classique mais aussi à la danse et à la musique. Elle favorise l'installation, dans la cour de l'Hôtel Salé, du cirque Gruss, promu dix ans plus tard cirque national. En 1974, il déménage dans les locaux vétustes de la Gaîté Lyrique sous l'appellation de Nouveau Carré, et est promu « Centre d'Animation Culturelle de Paris ». Après trois saisons, le Nouveau Carré déménage, sous forme de chapiteau, au Jardin d'Acclimatation puis sur le Plateau Beaubourg avant de s'installer sur le site des anciens abattoirs de Vaugirard en 1979. Pendant dix ans, le Carré Silvia Monfort accueille le public sous deux chapiteaux (un pour le théâtre, un pour le cirque) avant de cesser son activité en mai 1989 pour la mise en chantier d'un véritable théâtre, décidé en 1986 par la Ville de Paris, dont la conception est confiée à l'architecte Claude Parent, Le théâtre abrite une salle en amphithéâtre de quatre cent cinquante six places faisant face à une cage de scène d'une largeur de quinze mètres et une hauteur de sept mètres. Silvia Monfort nous quitte au printemps 1991, sans avoir vu terminé le théâtre qu'elle avait conçu avec l'architecte Claude Parent. Le 7 janvier 1992, le Théâtre Silvia Monfort ouvre ses portes sous la direction de Régis Santon. Depuis septembre 2009, sous la direction de Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel, le Monfort change de visage, se fait un nouveau look, empreint d'images colorées. Il se dote d'un bar chaleureux et convivial, de loges refaites à neuf où se mélangent les univers, de la roulotte de cirque aux seventies, et d'une terrasse végétale et accueillante. Le nouveau théâtre Monfort se veut avant tout un lieu d'accueil, accueil du public, accueil des artistes, accueil de la diversité, des genres et des cultures.
Bar-restaurant:
Au Bar-Restaurant du Monfort, les Camps Volantes vous accueillent deux heures avant le spectacle et jusque tard dans la nuit et vous proposent une cuisine familiale à déguster dans la plus grande convivialité.
-
Les spectacles
5
CIRCUS REMIX
CIRQUE
Jusqu'au samedi 14 octobre

Au programme, une dizaine de numéros extra et presque ordinaires, imaginés comme une grande traversée pêle-mêle de la vie, Circus Remix est une parade moderne. Une collection passionnée de mille sujets et pensées existentielles viennent tour à tour dans le cercle, figurer au propre, la marche litt...

CONVIVIALITÉ (LA)
TEXTES
Jusqu'au samedi 21 octobre

Une approche pop et iconoclaste de l’invariabilité du participe passé des verbes qui utilisent l’auxiliaire avoir en fonction de la position du complément dans la phrase. Un dogme intime lié à l’enfance. Un dogme public qui détermine un rapport collectif à la culture et à la tradition. Outil techn...

DÉMONS
COMÉDIE DRAMATIQUE
Jusqu'au samedi 14 octobre

Au fond c’est une banale histoire entre un homme et une femme. Un appartement avec un couple qui se débat pour se sentir vivant. Pour tromper l’ennui, ils invitent un autre couple, des voisins. Mais c’est tout l’immeuble qui vient. C’est-à-dire nous, assis là, témoins de cette violence, si maligne...

OPTRAKEN
SPECTACLE VISUEL
Jusqu'au samedi 25 novembre

Le Galactik Ensemble développe une acrobatie de situation, c’est-à-dire ce rapport précis entre un environnement accidenté et la capacité de l’homme à s’y ajuster. Leur démarche consiste à mettre en jeu l’individu ainsi que le groupe face à un imprévisible réel, une situation à risque.

UNWANTED
TEXTES
Jusqu'au samedi 21 octobre

Dorothée Munyaneza s’est imposée dans le paysage culturel comme une artiste singulière déjouant les genres et prenant la parole « pour faire entendre les silences et voir les cicatrices de l’Histoire. » Elle avait 12 ans en 1994, lorsqu’elle s’est enfuie sur les routes semées de morts du Rwanda p...

Haut