Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


THEATRE GÉRARD PHILIPE DE SAINT-DENIS

59, boulevard Jules Guesde
93207 SAINT-DENIS
M° RER D - station Saint-Denis
Tél: 01 48 13 70 00
Web: www.theatregerardphilipe.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)



A l'origine, le théâtre Gérard Philipe est une salle des fêtes aux multiples usages. Avec sa charpente métallique conçue par Gustave Eiffel, elle mêle représentations dramatiques ou lyriques, remises de prix, de médailles, bals du samedi soir, galas et meetings politiques. Après la guerre, la salle accueille Jean Vilar et ses comédiens pour quelques représentations qui n'attirent pas les foules. En 1960, le théâtre est baptisé Gérard Philipe en hommage à l'artiste décédé l'année précédente. Jacques Roussillon en devient le directeur et fait sortir le théâtre de l'anonymat avec la pièce d'Arthur Adamov 'Printemps 71', mise en scène par Claude Martin. Après une rénovation en 1965, José Valverde prend la direction du théâtre en 1966 et décide de retaper les lieux deux ans plus tard. Il est remplacé par René Gonzalez en 1976. Ce dernier fait du théâtre Gérard Philipe l'un des plus grands théâtres de la région parisienne. Il met en avant le Groupe TSE (Alfredo Arias) avec la première version des 'Peines de coeur d'une chatte anglaise', produit 'La Bête dans la jungle' avec Delphine Seyrig et Sami Frey... Le 1er janvier 1983, le théâtre de Saint-Denis devient Centre dramatique national de création et de diffusion dramatiques. Daniel Mesguich succède à René Gonzalez en 1986 avant d'être remplacé par Jean-Claude Fall. L'idée d'un metteur en scène et d'une troupe de comédiens faisant partie intégrante de l'équipe travaillant au théâtre voit le jour. Le directeur y établit alors un cycle de résidences. Stanislas Nordey arrive à la tête du théâtre en 1997 avant la nomination d'Alain Ollivier en 2002 puis, en 2008, c'est au tour du comédien de formation, Christophe Rauck, de se retrouver aux commandes du centre dramatique national.Direction Jean Bellorini (depuis janvier 2014)
-
Les spectacles
5
EN SE COUCHANT, IL A RATÉ SON LIT
TEXTES
Jusqu'au dimanche 31 mars

Les textes de Daniil Harms sont des petits trésors d’humour, vifs et cruels. Le titre du spectacle en témoigne. Pourtant, si l’on plonge dans la biographie de cet auteur, on ouvre en même temps l’une des pages les plus sombres de l’histoire du XXe siècle. Poète proche du peintre Kazimir Malevitch ...

ONÉGUINE
COMÉDIE DRAMATIQUE
Jusqu'au samedi 20 avril

Eugène Onéguine est la figure annonciatrice des héros oisifs qui regardent leur vie passer. C’est un esthète, qui aime le luxe et la fête. Tatiana, jeune fille noble de la campagne, belle et sombre, tombe amoureuse de lui, dans une forme de pureté et d’intransigeance douloureuse. Il l’éconduit ave...

QUAND JE SUIS AVEC TOI, IL N'Y A RIEN D'AUTRE QUI COMPTE
TEXTES
Jusqu'au dimanche 12 mai

Chaque année, une vingtaine de jeunes de Saint-Denis et des environs sont choisis, sur le seul critère de l’engagement et de la motivation, pour constituer la Troupe éphémère et créer un spectacle dans des conditions professionnelles. Parallèlement, ils fréquentent le TGP, assistent aux spectacles...

ROSAIRE DES VOLUPTÉS ÉPINEUSES (LA)
COMÉDIE DRAMATIQUE
Jusqu'au dimanche 19 mai

Il y a d’abord derrière ce moment de théâtre un écrivain cabossé à la Artaud, bref compagnon de route des surréalistes avant d’en être éjecté, reclus jusqu’à sa mort dans un hôpital psychiatrique : tel fut Stanislas Rodanski, écrivain dont la quasi-totalité des œuvres ne parut qu’après sa mort mal...

ROSE ET LA HACHE (LA)
COMÉDIE DRAMATIQUE
Jusqu'au lundi 20 mai

nspiré de Richard III de William Shakespeare, mais dans la version dépouillée de tout contexte historique de l’italien Carmelo Bene, La Rose et La Hache s’attache à la personnalité du monstre Richard et à son rapport aux femmes. Dans une magnifique scénographie, une longue table de bois recouverte...

Haut