Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


THÉÂTRE CITÉ INTERNATIONALE

17 Boulevard Jourdan
75014 PARIS
M° RER B Cité Internationale.
Tél: 01 43 13 50 50
Web: www.theatredelacite.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)



Réalisé grâce à un don de John Rockefeller jr. et inauguré en 1936 par Albert Lebrun, le théâtre de la Cité internationale reçoit très vite nombre d'hôtes illustres. Son premier lever de rideau, c'est même Paul Valéry qui l'effectue. Pourtant, si diverses troupes de renom se succèdent alors sur ses planches, c'est l'année 1968 qui en marque le véritable essor. Une année agitée au cours de laquelle André-Louis Périnetti prend ses fonctions de directeur. Nommé à ce poste par Malraux, sa mission est de calmer le jeu des événements de mai en proposant une animation audacieuse au coeur de la cité universitaire. Mû par l'effervescence intellectuelle ambiante, il choisit d'opérer une démarcation des plus nettes par rapport aux autres programmations de la scène parisienne ; axant la sienne sur le bouillonnement du théâtre d'alors. Avec comme parti pris non seulement d'inviter des auteurs et metteurs en scène émergents tels que Jérôme Savary et le Magic Circus, Jean-Marie Serreau, Copi ou encore Lavelli, mais aussi de présenter les oeuvres polémiques d'auteurs étrangers à l'instar de Vaclav Havel. Sans oublier les nombreux débats menés avec les étudiants et qui n'ont pas été toujours calmes. Ainsi que les premiers spectacles de danse que ce théâtre ait jamais accueilli. Mais cette période faste cesse rapidement en même temps que les activités de Périnetti. Nommé en 1972, son successeur, Guy Caron, mène une politique bien moins intrépide. Et ouvre ce faisant une période qui restera pour beaucoup placée sous le signe du marasme. Une période qui se clôt avec son départ à la retraite en 1991 et la nomination à son poste de Nicole Gautier. Avec pour mission de se consacrer aux pratiques contemporaines du spectacle vivant dans ce qu'elles ont de plus inventif. Et pour but, de créer un lieu où les auteurs d'aujourd'hui et les aventures de compagnies puissent trouver leur place aussi bien que les formes scéniques au croisement de l'art dramatique, de la danse et des arts plastiques. Un lieu à même de rassembler le public le plus diversifié.
-
Les spectacles
5
ABSOLU (L')
CIRQUE
Jusqu'au samedi 1 juin

Côté parc, au pied du Café du théâtre, un silo de 12 m de haut répartit les places sur un escalier à double révolution. Dans le vide central, Boris Gibé affronte le vertige de l’absolu. Celui que l’artiste tente d’atteindre en se battant contre lui-même.

ACCUSATIONS
DANSE
Jusqu'au vendredi 12 avril

Dans son style précis, explosif, Ann Van den Broek offre une œuvre scénique totale, inspirée d’Introspection de Peter Handke. Les interprètes se laissent gagner par le souvenir d’erreurs commises, de désirs inassouvis, d’opportunités échappées. La danse est puissante, tirée par des gestes, des son...

ADIEUX (LES)
TEXTES
Jusqu'au samedi 30 mars

Les Adieux constitue le nouveau tableau d’un récit fleuve que Clément Bondu oppose à la sensation de perte du monde. À travers un parcours d’archéologie politique passant par les points chauds du siècle passé (Russie, Chine, États-Unis, Cuba), le voyage se dissout dans une Europe qui semble sur le...

NOTRE PAROLE
TEXTES
Jusqu'au samedi 2 mars

La matière de Notre Parole est fournie par un article que Valère Novarina publia en 1988. Il y dénonçait la présentation du réel que les écrans déversent avec « une petite langue qui rétrécit (…) un petit morse de propagande ». A contrario, dans ce spectacle, le langage des trois corps parlants re...

TOUT DOSTOIEVSKI
TEXTES
Jusqu'au vendredi 19 avril

Charles Courtois-Pasteur, plus connu sous le nom de Charlie, est un personnage inclassable, un rêveur flamboyant, imbibé de littérature et de cinéma, plutôt porté sur l’élégance. Il chérit l’œuvre de Dostoïevski, dont il sait extraire une quintessence qui parle à tous. De Crime et Châtiment aux Fr...

Haut