Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

Photo: D.R.
THÉÂTRE TRISTAN BERNARD
64 rue du Rocher
75008 PARIS
M° Europe/Villiers
Tél: 01 45 22 08 40
Web: www.theatretristanbernard.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)



Le théâtre Tristan Bernard fut construit en 1911 oar ka fondation Léopold Bella qui en est toujours propriétaire. Ce n'est qu'en 1919 qu'il rouvrit réellement sous le nom de théâtre Albert 1er de Belgique.
Pendant un certain temps plusieurs directeurs se succédèrent avec des fortunes diverses, notamment en 1930 Tristan Bernard.
En 1936, Charles de Rochefort s'installa dans cette salle à laquelle il donna son nom. Grièvement blessé au début de la guerre en 1939, il abandonna la direction à son épouse Marie Grant. On y donna des spectacles de divertissements et surtout des pièces policières, genre qui plaisait beaucoup à l'époque et dont le théâtre se fit une spécialité. Parmi les succès de l'époque il faut citer " L'homme au parapluie, Liberty Bar, et le Troisième témoin de Dominique Nohain.
En 1973, Dominique Nohain prit à son tour la direction de ce lieu et y présenta plusieurs spectacle parmi lesquels il faut noter : Seul le poisson rouge est au courant, les Dzi croquett's Crime à la clé... Il redonna au théâtre le nom de Tristan Bernard.
En 1986, Edy Saiovici en reprenant la direction y assura une programmation conforme à ses goûts. Il fit appel à des metteurs en scène amis comme Philippe Caubère, Marcel Maréchal, Jean-michel Ribes...
Les spectacles à l'affiche actuellement ou à venir prochainement
2
GROS PATINENT BIEN, CABARET DE CARTON (LES)  
THÉÂTRE CONTEMPORAIN
Jusqu'au samedi 1 avril

Vous aviez découvert "Bigre" il y a quelques années sur la scène du Théâtre Tristan Bernard. Après ce succès mondial, Molière de la Comédie 2017, Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan reviennent avec un nouveau spectacle: "Les gros patinent bien". Une odyssée poétique et déjantée, véritable feu...

STÉPHANE GUILLON SUR SCÈNE  
SEUL-E EN SCÈNE
Jusqu'au samedi 8 avril

Son spectacle, analyse, questionne, décortique, compile 18 mois d’absurdités, de non-sens, de revirements comme rarement une société en avait produit. La Nupes, le RN, les élections présidentielles, la réforme des retraites, la guerre en Ukraine, la politique française et internationale. Une heure...

Afficher l'historique des spectacles