Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


DOUTE
COMÉDIE DRAMATIQUE de John Patrick Shanley, texte français de Dominique Hollier, mise en scène de Roman Polanski, avec Thierry Frémont, Félicité Wouassi, Noémie Dujardin et Dominique Labourier.
Coupable? Non coupable? Quel poids donner à la rumeur? Aux institutions? Quelle est la place de la victime? Un sujet d'actualité traité par un texte puissant.
-
THÉÂTRE HÉBERTOT
78 bis, bd des Batignolles
75017 PARIS
M° Villiers/Rome
Tél: 01 43 87 23 23
Web: www.theatrehebertot.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 31/03/2006 au 08/07/2006.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 8/7: du Mardi au Samedi à 21h00. Matinées les Samedi à 18h00 et Dimanche à 16h00. Places à 42€. Durée 1h40.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Philippe B. a écrit le 02/06/2006 à 16h37
    Sur ce sujet d'actualité,et particuliérement en Amérique du Nord, l'auteur nous propose une approche convenue , "pleine" , sans sous entendu et qui n'est pas sans rappeller, avec moins de panache ou de mystére le texte de Montherlant ,"Le prince dont la Ville est un enfant".
    Malheureusement il y manque l'exploration du côté trouble ou pervers de ce qui peut parfois lier un homme( dans ce cas le prêtre ) et un jeune éléve ou plus simplement une réflexion originale sur ce qui fait le pouvoir , son attrait ....
    Le texte pêche donc par excés d'explications, par un sens du politiquement correct évident et son ressort dramatique est trop limpide pour tenir la distance sur 1H40 .
    Les personnages sont limités dans leur expression et dans leur jeu scénique assez monolithique ( opposition simpliste et caricaturale entre une vieille femme aigrie , réactionnaire et un jeune homme plein de naiveté et de "gentillesse". Au milieu une jeune religieuse souriante et "niaise" tendance nouvelle éducation.....) par une mise en scéne qui n'apporte rien si ce n'est de souligner inutilement la rigidité existante dans le texte et le manque d'option d'interprétations qu'il propose.
    Le seul moment où la piéce frémit et semble décoller est la scéne de confrontation entre la mére de l'éléve et celui de la religieuse en charge de l'école , justement parce que l'approche sort des sentiers battus et trop explorés et que le spectateur est amené à aller un peu plus loin dans son interrogation .
    Pas d'épaisseur donc....
    Sur le jeu des acteurs , rien à dire. Ils se débrouillent plutôt bien avec ce que le texte leur donne comme possibilité d'existence et de complexité , c'est à dire peu d'espace.
    "Doute" est une piéce bien construite néanmoins, efficace d'une certaine façon mais manquant d'ambiguité et de chair pour être totalement crédible ou émouvante.
    Dommage . Un tel sujet aurait mérité mieux.
Caroline M. a écrit le 01/06/2006 à 20h17
    Sujet dérangeant mais ô combien d'actualité. Les acteurs sont d'une justesse remarquable : on les déteste, on les plaint, on les comprend.... on en ressort sans aucune certitude mais pas sans indifférence.
Patrice D. a écrit le 30/05/2006 à 16h59
    pièce très interessante portée par des comédiens merveilleux. mention spéciale pour la mère supérieure dont le jeux est bouleversant de justesse. un très bon moment malgré un sujet difficile "la pédophilie". c'est une sorte d'"enquête policière". la mise en scène est géniale , on ne s'ennuit pas une minute. courrez-y
Estelle D. a écrit le 21/05/2006 à 09h32
    Quelle pièce! Les acteurs jouent superbement ce texte qui laisse le doute planer tout au long du spectacle. En bref, nous espérions beaucoup au vu des commentaires, et nous n'avons pas été déçu un seul instant. Un spectacle à voir sans hésitations.
Géraldine M. a écrit le 19/05/2006 à 11h00
    Je confirme. C'est excellent!!!
Voir tous les commentaires
Haut