Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

Photo: D.R.

Public
Grand public
Convient aux ados
Oui

FÊTE DU SLIP (LA)
(moyenne sur 11 notes)

THÉÂTRE CONTEMPORAIN de, avec et mis en scène par Mickaël Délis.
Après avoir questionné le genre dans Le Premier Sexe, ou la grosse arnaque de la virilité, Mickaël Délis resserre la focale dans le deuxième volet de sa trilogie sur la masculinité, et s'attaque au contenu de son slip. Addiction au sexe, dysmorphophobie, priapisme, vertige de l'andropause ou de l'impuissance... et si la pierre angulaire du mâle (et de ses maux à lui) était cette pauvre verge soumise à l'impossible étalon de son érection ? En convoquant notamment son psy, ses ex, sa mère et son frère, Mickaël s'évertuera, non sans humour, à prendre la réelle mesure du pipo.
Réserver des places
THÉÂTRE REINE BLANCHE - AVIGNON
16, rue de la Grande Fusterie
84000 AVIGNON
Tél: 04 90 85 38 17

 > Plan d'accès (Google Maps)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 21/7: du Mardi au Dimanche à 21h45. Places à 22€. Durée 1h15.

Dim
14/7
Lun
15/7
Mar
16/7
Mer
17/7
Jeu
18/7
Ven
19/7
Sam
20/7
Dim
21/7
21h45
21h45
21h45
21h45
21h45
21h45
21h45
CONDITIONS ADHÉRENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte.
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00 et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Notes des adhérents
5
3
3
0
0
Derniers commentaires des adhérents
Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 04/07/2024 à 12h50

  Note =
.
Vu à la Reine Blanche (Paris) le 26/05/24
Mon commentaire de l'époque :
.
Il y a une performance de forme, qui est
au service du fond didactique, qui exclut
totalement l'aspect "donneur de leçons",
mais qui expose des faits et des notions
séculaires de la domination masculine...
.
j2f.
.
Vincent M. a écrit le 27/05/2024 à 00h18

  Note =
Je n'ai pas trop accroché à ce spectacle, à la fois sur le fond (impression de déjà vu avec les nombreux stand-uppers surfant sur leur enfance, leur relation avec leur mère, leurs histoires de cœur...), et sur la forme avec une trop grande répétition des mêmes effets de néons.
Monique M. a écrit le 24/05/2024 à 21h37

  Note =
Comme c'est drôle, j'attends de voir ke premier sexe !
Brigitte S. a écrit le 21/05/2024 à 17h09

  Note =
La boussole de l'addiction
Cet homme nous fait part de son quotidien marqué par l'addiction à une sexualité débordante, voir effrénée. Jusqu'à peu de temps l'affichage masculin de la conquête physique était admis et reconnu implicitement. Présenté de manière dynamique et enjouée, accompagné de jeux de lumière sympathique, la réflexion est intelligente
Laurent M. a écrit le 17/05/2024 à 11h15

  Note =
Quel dynamisme ! Finesse et dérision.
Voir tous les commentaires