Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

Photo: D.R.

Public
Grand public

NOUS AURIONS PU ÊTRE AMIS
(moyenne sur 3 notes)

SEUL-E EN SCÈNE d’après Anton Tchekhov, mis en scène par Brigitte Charrier, avec Christophe Charrier.
Le docteur Raguine, homme cultivé et philosophe dans l’âme vient d’être nommé directeur d’un hôpital délabré dans une petite ville de province. Au cours d’une de ses visites, il se rend dans la salle numéro 6, le pavillon des aliénés. Là, il rencontre Ivan, un malade instruit, atteint de troubles de la persécution. Raguine est persuadé qu’Ivan est le seul être vivant digne d’intérêt. Il peut enfin avoir des discussions philosophiques qui élèvent l’esprit humain. Mais il va peu à peu glisser lentement vers les tréfonds de son âme. Seul en scène, Christophe Charrier endosse trois masques / trois personnages se poursuivant en une série d’épisodes au rythme effréné, et leurs tribulations ne sont pas dénuées d’effets comiques.
LA CROISÉE DES CHEMINS - Salle Paris-Belleville
120 bis rue Haxo
75019 PARIS
M° Télégraphe
Tél: 01 42 19 93 63
Web: www.theatrelacroiseedeschemins.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 10/05/2024 au 15/06/2024.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h15.

CONDITIONS ADHÉRENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte.
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00 et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Notes des adhérents
0
1
0
2
0
Derniers commentaires des adhérents
Gisèle B. a écrit le 02/06/2024 à 09h15

  Note =
C'est un très beau texte de Tchekhov, voire même actuel, mais je passerai la réalisation sous silence, et c'est bien dommage !
Chantal L. a écrit le 01/06/2024 à 10h01

  Note =
Pièce très intéressante et très actuelle sur les problèmes de l'hôpital, d'après la nouvelle "Salle nº 6" de Tchékhov. Mais il est dommage que le côté "clownesque" de la mise en scène amoindrisse profondément la gravité du texte de Tchékhov.
Brigitte S. a écrit le 17/05/2024 à 11h13

  Note =
Curieux ressenti
Il y a 25/30 ans Radio France nous "régalait" pour ses 2 pièces du dimanche après-midi d' oeuvres tirées soit du théâtre russe, soit d'auteurs contemporains étant dans la "droite ligne" de cette atmosphère (prison/hôpital psychiatrique). Dire que l'esprit n'était pas "à la gaudriole" était de circonstance... Cette pièce m'a déconcertée par l'esprit d'incohérence trop marqué qui rendait le suivi de l'histoire "délicat" et par la "trop bonne humeur" du propos ... (ce qui est un comble !) Un beau masque, un grand travail évident, mais je n'ai pas émergé de "mon goulag de perplexité"
Les adhérents qui ont réservé ce spectacle ont également réservé :