Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

Photo: Cindy Doutres


SONGE À LA DOUCEUR
(moyenne sur 2 notes)

À partir de 9 ans
SPECTACLE MUSICAL d’après le roman de Clémentine Beauvais, livret Rachel Arditi, Clémentine Beauvais, Justine Heynemann, mis en scène par Justine Heynemann, costumes de Madeleine Lhopitallier, avec Manika Auxire ou Lucie Brunet, Rachel Arditi, Elisa Erka ou Charlotte Avias, Thomas Gendronneau ou Florian Choquart, Manuel Peskine, Benjamin Siksou.
Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17. Il est charmant et sûr de lui. Elle est timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse. Alors elle lui écrit une lettre; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Eugène réalise qu’il ne peut plus vivre loin d’elle. Mais voudra-t-elle encore de lui?
THEATRE PARIS-VILLETTE
211 avenue Jean-Jaurès
75935 PARIS CEDEX 19
M° Porte de Pantin
Tél: 01 40 03 74 20
Web: www.theatre-paris-villette.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 13/12/2022 au 30/12/2022.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h25.

CONDITIONS ADHÉRENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Notes des adhérents
0
2
0
0
0
Derniers commentaires des adhérents
Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 29/12/2022 à 00h01

  Note =
.
Comme son nom l'indique, et bien que
je ne sois pas totalement entré dans le
texte, ce spectacle est un délectable et
captivant rêve féerique, et la perfection
de l'interprétation musicale et théâtrale
en est l'atout majeur, dans un joli décor
séduisant.
.
j2f.
.
Bernard B. a écrit le 16/12/2022 à 16h28

  Note =
Un bien joli spectacle poétique où l'on passe naturellement du jeu au chant pop/rock et inversement, dans lequel le récit est conduit par une narratrice moqueuse.
Adapté du roman de Clémentine Beauvais inspiré d'Eugène Onéguine de Pouchkine et Tchaïkovski, la mise en scène moderne et rythmée, déroule par scènes successives, pas toujours dans l'ordre chronologique, une histoire d'amour à rebondissements entre une adolescente puis jeune femme et un jeune homme.
L'ensemble de la troupe où brillent Elisa Erka dans le rôle de Tatiana et dans une moindre mesure Benjamin Siksou dans le rôle d'Eugène, joue et chante très bien et m'a fait passer un très agréable moment de théâtre musical.