Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

Photo: D.R.

Public
Grand public
Sujet
Instructif
Convient aux ados
Oui

GEORGE DANDIN OU LE MARI CONFONDU
(moyenne sur 5 notes)
COMÉDIE RÉPERTOIRE CLASSIQUE mise en scène Michel Fau, direction musicale Gaétan Jarry, costumes Christian Lacroix, décors Emmanuel Charles, lumières Joël Fabing, maquillage, coiffure et coiffes Véronique Soulier Nguyen avec la collaboration de la Maison Messaï, avec Alka Balbir, Armel Cazedepats, Michel Fau, Philippe Girard, Florent Hu, Anne-Guersande Ledoux, Nathalie Savary, 4 chanteurs lyriques et 8 musiciens de l’Ensemble Marguerite Louise.
Michel Fau, grand homme de théâtre, revient une nouvelle fois à Molière pour s’emparer de cette comédie grinçante qu’est George Dandin et de son rôle-titre avec le génie baroque, la poésie et le sens de l’excès qu’on lui connaît.
OPÉRA - THÉÂTRE DE MASSY
BP 100 75
1, Place de France
91303 MASSY CEDEX
M° RER B "Les Baconnets"
Tél: 01 60 13 13 13
Web: opera-massy.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 28/01/2022 au 29/01/2022.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h30.

CONDITIONS ADHERENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Notes des adhérents
4
1
0
0
0
Derniers commentaires des adhérents
Elisa a écrit le 21/04/2022 à 21h16
      Note =
    Très très beau.
    Belle mise en scène et d'excellents chanteurs.
    Bravo
Stéphane G. a écrit le 01/03/2022 à 18h26
      Note =
    Un petit bijou classique avec 8 musiciens classiques sur scène. Ces comédiens sont habillés de costumes flamboyants dans un décor de toute beauté. Un bijou de composition.
Oana C. a écrit le 01/02/2022 à 17h05
      Note =
    Nous l'avons voulu, ce George Dandin. Celui-ci précisément, choisi pour inaugurer les célébrations de l'Année Molière à l'Opéra royal de Versailles ; pour le faste des décors et des costumes, pour l'interprétation poignante de Michel Fau atteignant le sommet d'un calvaire christique, pour cette amertume prononcée qui ne sauve rien et personne. On voulait se sentir à la cour du Roi Soleil. On s'y serait cru. Ce fut un régal !
Nikita a écrit le 31/01/2022 à 07h03
      Note =
    Un très bon moment de théâtre, bien fait, bonne diction (ça change), costumes et décors superbes et quelques regrets : pas d'écran avec les paroles des chansons (difficile à comprendre), et des places au tout dernier rang ! Il vaudrait mieux avoir des TP et être mieux placés
Nam D a écrit le 30/01/2022 à 04h00
      Note =
    C'est somptueux ! Les costumes, les acteurs, les musiciens ... nous n'avons pas vu le temps passer dans un décor digne de la la cour de Versailles.