Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Convient aux ados
Oui

ADIEU MONSIEUR HAFFMANN
COMÉDIE DRAMATIQUE de et mis en scène par Jean-Philippe Daguerre, avec Charles Lelaure, Benjamin Brenière ou Simon Larvaron, Anne Plantey, Julie Cavanna ou Pauline Caupenne, Alexandre Bonstein ou Marc Siemiatycki, Salomé Villiers, Charlotte Matzneff ou Herrade Von Maier, Franck Desmedt et Jean Philippe Daguerre ou Benjamin Egner.
Paris-1942: décret de l'étoile jaune pour les juifs. Joseph Haffmann propose à son employé Pierre Vigneau de lui confier sa bijouterie en attendant que la situation s'améliore. Pierre accepte... Sachant qu'il doit également prendre le risque d'héberger clandestinement son "ancien" patron dans les murs de la boutique, Pierre finit par accepter le marché de Joseph à condition que celui-ci accepte le sien : "Isabelle et moi voulons à tout prix avoir un enfant. Après plusieurs tentatives infructueuses, nous avons fait des examens... je suis stérile. Monsieur Haffmann, j'aimerais que vous ayez des rapports sexuels avec ma femme le temps qu'elle tombe enceinte ...
-
Réserver des places
THÉÂTRE DE L'ŒUVRE
55, rue de Clichy
75009 PARIS
M° Place de Clichy / Liège
Tél: 01 44 53 88 80
Web: www.theatredeloeuvre.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 29/11: les Vendredi et Samedi à 18h30, le Dimanche à 15h30. Du 30/11 au 30/12: du Mercredi au Samedi à 20h00. Places de 42 à 27€. Durée 1h30.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
0
3
0
0
0
Derniers commentaires des adhérents
vv a écrit le 26/10/2020 à 09h29
      Note =
    Cette pièce, très bien interprétée, rappelle les horreurs du nazisme mais pas seulement. Elle aborde le désir d'enfant à tout prix, jusqu'où peut nous conduire la volonté de réussir et subsiste-t-il encore un fond d'humanité chez des êtres abjects.
Dominique B. a écrit le 25/10/2020 à 19h13
      Note =
    Vu à la création et revu avec grand plaisir
Stéphane B. a écrit le 01/10/2020 à 00h11
      Note =
    Paris-1942 : décret de l'étoile jaune pour les juifs. Joseph Haffmann propose à son employé Pierre Vigneau de lui confier sa bijouterie en attendant que la situation s'améliore. Pierre accepte... Sachant qu'il doit également prendre le risque d'héberger clandestinement son "ancien" patron dans les murs de la boutique, Pierre finit par accepter le marché de Joseph à condition que celui-ci accepte le sien : "Isabelle et moi voulons à tout prix avoir un enfant. Après plusieurs tentatives infructueuses, nous avons fait des examens... je suis stérile. Monsieur Haffmann, j'aimerais que vous ayez des rapports sexuels avec ma femme le temps qu'elle tombe enceinte ...
    Cette pièce est une réussite totale, tant du point de vue de l'intérêt de l'intrigue, que de la performance, remarquable, de tous les acteurs. On rit, d'une manière grinçante, le spectateur est plongé dans la France de l'Occupation par des extraits d'émission de Radio Paris, de reportages sur l'exposition : « Comment reconnaître un Juif ? », organisée en 1942 au Palais Berlitz. Pierre Vigneau et Joseph Haffmann s'affrontent à propos de leur accord secret, ils se confrontent aussi à la notion de vérité, de rectitude .Le dénouement de la pièce interpelle le public : après avoir invité Otto Abetz chez lui , Pierre Vigneau espère voir ses projets aboutir : la conception de cet enfant par son patron, la prospérité de sa bijouterie garantie . Une belle pièce, porté par des acteurs convaincants, qui porte un éclairage singulier sur une période sombre de notre histoire :la législation antisémite du régime de Vichy et la spoliation organisée des œuvres d'art dans les galeries et musées parisiens.
    Pièce à recommander !
Haut