Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


ENTERRE-MOI MON AMOUR
THÉÂTRE CONTEMPORAIN de et mise en scène de Clea Petrolesi, d’après l’article de Lucie Soullier "Le voyage d’une migrante syrienne à travers son fil WhatsApp", avec Loup Balthazar, Caroline Gervay et Benoît Lahoz.
Décembre 2015. Clea Petrolesi découvre Le voyage d’une migrante syrienne à travers son fil WhatsApp, un article de Lucie Soullier paru dans Le Monde. Il restitue et met en forme les 250 captures d’écran que la jeune Dana, migrante syrienne alors en route vers l’Allemagne, lui a confiées. À travers le fil de cette conversation numérique qui la relie à ses proches, se dessinent les angoisses, les doutes et les espoirs de son voyage vers l’asile. Clea Petrolesi s’empare de cette histoire et nous entraine dans un voyage numérique, photographique et théâtral.
-
THEATRE PARIS-VILLETTE
211 avenue Jean-Jaurès
75935 PARIS CEDEX 19
M° Porte de Pantin
Tél: 01 40 03 72 23
Web: www.theatre-paris-villette.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 06/03/2020 au 21/03/2020.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h30.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
1
0
0
0
0
Derniers commentaires des adhérents
Oana C. a écrit le 08/03/2020 à 00h24
      Note =
    La Salle Blanche du Paris-Villette transformée en une immense chambre noire, des grands rideaux partout pour obturer toute lumière rebelle. Les images de la Syrie ont atteint un point de saturation, on nous le fait remarquer. La photographe est là, plongée sous sa lampe inactinique rouge, à développer dans son labo.
    « Et avant ? comment on faisait avant pour téléphoner ? » Comment on faisait avant (WhatsApp) pour envoyer une photo ?
    En même temps que l'histoire d'une traversée éreintante qu'on aura vue et entendue tant de fois ces dernières années, tellement cette tragédie semble sans fin, une mise en scène vibrante et profondément respectueuse à l'égard des personnes réellement existantes révèle l'émotion intacte de tout ce qu'il y a derrière ces « deux façons de mourir pour éviter de mourir ».
Haut