Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Grand public
Humour
Subtil
Sujet
Instructif
Convient aux ados
Oui

CHAGRIN D'ÉCOLE
(moyenne sur 5 notes)
SEUL-E EN SCÈNE de Daniel Pennac, adaptation de Laurent Natrella et Christèle Wurmser, avec Laurent Natrella.
Cancre de renom avant de devenir professeur et auteur, Daniel Pennac dessine ici un portrait à multiples facettes de l’école en alternant souvenirs de son enfance et de son expérience professionnelle dans une succession de courts chapitres. Ce témoignage offre une réflexion sur la pédagogie dont s’empare Laurent Natrella dans ce spectacle qui nous renvoie aux bancs de l’école. Lui-même enseignant parallèlement à sa carrière d’acteur, il transforme le théâtre en une salle de classe iconoclaste et entre dans la peau du professeur...
-
Réserver des places
THÉÂTRE DE PARIS - SALLE RÉJANE
15 rue Blanche
75009 PARIS
M° Trinité
Tél: 01 42 80 01 81
Web: www.theatredeparis.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 25/02/2020 au 28/03/2020.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
1
2
0
1
1
Derniers commentaires des adhérents
Michèle M. a écrit le 14/03/2020 à 23h17
      Note =
    Du vécu ! Texte d'une grande justesse donc, très bien interprété et mis en scène.
Iris a écrit le 13/03/2020 à 09h29
      Note =
    Très bonne interpretation et muse en scene de ce texte autobiographique de Daniel Pennac
Chantal B. a écrit le 13/03/2020 à 08h44
      Note =
    Daniel Pennac seul en scène nous raconte avec cœur et émotion ses efforts, sa méthode pour tirer les prétendus cancres à vie de leur dis orthographié.
    Ses nombreuses réussites et aussi ses échecs.
cc a écrit le 12/03/2020 à 20h50
      Note =
    J'aime beaucoup Daniel Pennac dont j'ai pu voir par le passé "Ancien malade des hôpitaux de Paris" avec Olivier Saladin et plus récemment, au théâtre du Rond-Point, "un Amour Exemplaire".
    Alors je suis allée voir une reprise tirée de son roman (Prix Renaudot) Chagrin d'école au Théâtre de Paris.

    Le texte est beau mais j'ai décroché ! L'acteur (Laurent Natrella) y campe un prof de français (qui se voudrait clone de Pennac) bienveillant avec ses élèves mais dont le jeu fait qu'il finit par être autoritaire et intrusif (je précise que c'est mon ressenti)
    C'est un spectacle qui manque de "respirations" et même les carambars renversés sur le bureau du maître ne m'ont pas impressionnés, surpris ou même amusés. Même la partie du spectacle projetée sur un tableau n'avait rien d'inventif (contrairement aux surprises de la mise en scène d' « un Amour Exemplaire »)
    Une simple lecture aurait été probablement plus passionnante.
    Si un retour à l'école n'est pas toujours envisageable, j'ai constaté que les salles de spectacles se vident et c'est dommage
    Alors je partage avec vous cette belle phrase qui nous rappelle « à quoi ça sert » :
    «L'art et rien que l'art! C'est lui qui nous permet de vivre, qui nous persuade de vivre, qui nous stimule à vivre.» (Friedrich Nietzsche)
Hervé Q. a écrit le 07/03/2020 à 21h43
      Note =
    ou comment rentre ennuyeux un texte passionnant
Haut