Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Pointu
Sujet
Difficile
Convient aux ados
Non



SALADE, TOMATE, OIGNONS - Portrait d'Amakoé de Souza
SEUL-E EN SCÈNE, texte, conception et jeu de Jean-Christophe Folly, collaboration artistique d'Emmanuelle Ramu, création musicale de Tatum Gallinesqui.
Un homme raconte sa rencontre avec une femme dans un restaurant Kebab. À force de décrire cette femme, il finit par la devenir. Deux personnages ou un seul, libre à chacun d’en décider. Ce spectacle parle de celles et ceux qui font le pari de ne pas se cacher derrière une appartenance, qui acceptent d’être nu·e·s sur la banquise face à l’idée du terroir, du chez soi. Celles, ceux qui vont, fragiles, à la recherche de l’Autre.
-
Réserver des places
CARREAU DU TEMPLE
4, rue Eugène Spuller
75003
M° République/Temple
Tél: 01 83 81 93 38
Web: www.carreaudutemple.eu

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 02/12/2019 au 06/12/2019.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Tarification responsable. Une billetterie innovante pour plus d'engagement et de solidarité. Chacun(e) choisit son tarif: 5€, 10€, 15€, 20€ ou 30€. Durée 1h00.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
0
1
1
1
0
Derniers commentaires des adhérents
Florence L. a écrit le 03/12/2019 à 14h00
      Note =
    Un spectacle surréaliste d'aujourd'hui, entre l'absurde et la poésie. La deuxième partie, plus politique, est un peu moins convaincante. Comme le titre d'ailleurs.
Anne-Hélène N. a écrit le 03/12/2019 à 10h02
      Note =
    Belle performance d'acteur, texte poétique parfois abscons, quelques formules percutantes qui restent en tête. Un spectacle à décanter qui sans parler directement de la famille, de la religion, des origines, de l'esclavage, du racisme, nous en fait percevoir les séquelles.
Christel B. a écrit le 03/12/2019 à 09h31
      Note =
    Le jeu du comédien est de qualité mais la pièce un peu trop compliquée (pour moi) bref je me suis trouvée un peu perdue je dois avouer.
Haut