Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


GRANDS (LES)
COMÉDIE dès 11 ans, conception et mise en scène Fanny de Chaillé, texte de Pierre Alferi, avec les grands Margot Alexandre, Guillaume Bailliart, Grégoire Monsaingeon, les ados Alexandre Furet, Célestin Séraphine, Violette Séraphine ou Aksel Aydinloglu, Leïna Benoit-Maazouz, Floran Frenais-Minthe, les minis Gaspard Boulet, Hadrien Le Mestique, Stéphane Poulet ou Automne Carbonnier, Léonard Dade, Maxence Ziadé et l'accompagnatrice Lola Vieira-Martins.
Qu’est-ce qu’être adulte? Comment en sommes-nous arrivés là? Trois adultes invoquent les fantômes des enfants et des adolescents qu’ils ont été. Sans démonstration ni jugement, Les Grands mêle sur scène trois générations pour évoquer de manière drôle et sensible la construction de soi.

-
Réserver des places
THEATRE PARIS-VILLETTE
211 avenue Jean-Jaurès
75935 PARIS CEDEX 19
M° Porte de Pantin
Tél: 01 40 03 72 23
Web: www.theatre-paris-villette.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 08/02/2019 au 16/02/2019.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
0
0
0
1
0
Derniers commentaires des adhérents
psylvia a écrit le 10/02/2019 à 02h51
      Note =
    Une belle idée que ce croisement de générations, qui donne la parole à l'enfance des minis, aux ados, et aux grands, sous le regard de leurs adultes en devenir. Tous sensibles, touchants, à l'unisson. Paroles en off de textes lus, ou en in "lancées" sur scène des uns aux autres, des uns pour les autres qui dansent les mots avec émotion sur de très parlantes chorégraphies. Joli effet, mais je me suis un peu lassée de cette mise en scène inventive, certes ... mais un peu répétitive. Heureuse d'entendre enfin de véritables dialogues dans les dernières scènes, mais je m'y suis un peu perdue dans un effort de compréhension, de mise à distance par des propos devenus trop "élaborés", moins personnels et moins dans l'émotion, dans un discours un peu trop théoriquement convenu, ... - peu parlant à mon avis avant au moins 16 ans, et non les 11 annoncés. Ils m'ont sortie de la douce nostalgie de souvenirs dans laquelle je m'étais laissée entraîner, en mode difficile retour d'expérience et à ... la réalité du monde adulte.
Haut