Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


FACE À FACE - Odysée de l'inconscient
COMÉDIE DRAMATIQUE d'Ingmar Bergman, une mise en scène de Léonard Matton, avec Emmanuelle Bercot, David Arribe, Philippe Dormoy, Thomas Gendronneau, Lilith Grasmug, Evelyne Istria et Nathalie Kousnetzof.
Le récit d’une chute dans l’inconscient. Jenny Isaksson, psychiatre, va sombrer dans une dépression. Elle va traverser les étapes de sa maladie en s’observant et en accomplissant sa propre analyse. C’est le récit d’une femme qui se croit libre, une femme qui se veut forte, une femme qui se détruit et se reconstruit elle-même... Un parcours époustouflant qui tient en haleine le spectateur.

-
Réserver des places
THEATRE 13 - Seine
30, rue du Chevaleret
75013 PARIS
M° Bibliothèque F. Mitterrand / RER C
Tél: 01 45 88 62 22
Web: www.theatre13.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 13/12/2018 au 16/12/2018.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 2h10.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
0
1
0
1
1
Derniers commentaires des adhérents
Daniel - Alain N a écrit le 20/12/2018 à 15h43
      Note =
    Le sujet traité : c'est le récit d'une femme qui sombre dans la dépression avec sa propre analyse de sa maladie. C'est une pièce de boulevard que j'ai vu, "montrant" à des moments : tentative de suicide -un viol. La psychologie de l'humain n'est pas traitée . Je me suis ennuyé ....
mishkah a écrit le 18/12/2018 à 15h46
      Note =
    Argh! tout au long de ce Face à face au th. 13, je ne cessais d'imaginer Bergman en train de se retourner comme un diable dans sa tombe !!!
    L'ambition d'interpréter une œuvre de Bergman implique d'être soit doté.e d'un talent d'équilibriste hors pair, soit affligé d'une inconscience qui confine à la prétention ou à la candeur....
    Ce qui s'est joué sur scène au th.13 (du boulevard, ni plus ni moins) est tout simplement une offense à la puissance allégorique avec laquelle Bergman a su peindre les méandres de l'âme humaine...
Michèle M. a écrit le 15/12/2018 à 18h07
      Note =
    Emmanuelle Bercot est époustouflante dans ce rôle de femme à terre, qui va peu à peu se relever. L'univers de Bergman est fort justement restitué.
    Comme d'habitude au théâtre 13, décor minimaliste et costumes sans recherche.
Haut