Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Grand public



BATEAU POUR LIPAÏA (LE)
(moyenne sur 13 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE d'Alexeï Arbusov, mise en scène d'Alain Prioult avec Claire Guillon et François guillotte.
Lidïa et Rodion n'ont plus vingt ans depuis longtemps et vivent les peurs et les rêves de leur âge. Ils font connaissance dans un sanatorium où il est le médecin chef et où elle suit une cure. Tout semble séparer ces deux êtres.Pourtant ils se découvrent un rêve commun : cette folle envie de sentir leur corps et leur coeur vibrer à nouveau, ce désir fou d'aimer une nouvelle fois, cette profonde aspiration à l'altérité, "comme s'ils étaient jeunes".

-
Réserver des places
COMEDIE ITALIENNE
17-19, rue de la Gaîté
75014 PARIS
M° Edgar Quinet

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 25/10: les Jeudi et Vendredi à 20h30, le Samedi à 19h00. Places à 18€. Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
6
6
1
0
0
Derniers commentaires des adhérents
  > Laurent M. a écrit le 14/10/2018 à 21h12
      Note =
    2 très bons comédiens émouvants mais une pointe d'humour aurait été la bienvenue pour détendre le sujet.
  > Adeline I. a écrit le 14/10/2018 à 19h57
    Note =
    J'avais vu il y a fort longtemps cette pièce interprétée par Guy Tréjean et Edwige Feuillère. J'en avais gardé un souvenir inoubliable notamment à cause d'une phrase prononcée par Edwige Feuillère qui cristallisait toute l'oeuvre. Elle n'est pas dite dans cette interprétation et c'est le seul bémol que j'apporterais. Les 2 acteurs sont excellents, Claire Guillon est pétillante. Ils ont assurément pris la relève de Edwige Feuillère et Guy Tréjean. Le texte est bien écrit, la rencontre de ces deux personnes est belle (elle se faisait plus progressivement dans l'interprétation initiale et ce n'était pas plus mal) mais pour avoir discuté avec Alain Prioult, ils ont été obligés de raccourcir le texte car le théâtre est tout petit et ils doivent assurer un deuxième spectacle ensuite. Quant à cette fameuse phrase de la fin - je vous la livre - " Je n'ai pas pu", c'est vraisemblablement Edwige Feuillère qui a décidé de la prononcer car Alain Prioult m'a assurée qu'elle ne figurait pas dans le texte de Alixeï Arbusov. Allez voir cette pièce qui vous enchantera par son humour sa délicatesse et sa finesse
  > Natacha D. a écrit le 12/10/2018 à 13h22
      Note =
    Un beau texte délicat mis en valeur par le jeu des acteurs dans un joli petit théâtre ressuscité rue de la Gaité. On en sort heureux et ému.
    A voir sans faute !
  > Jean P. a écrit le 11/10/2018 à 10h48
      Note =
    J'ai bien apprécié cette version de ce spectacle avec Claire Guillon et François Guillotte.
    mise en scène recherchée avec les cartons annonçant les lieux et jours
  > Nadine a écrit le 08/10/2018 à 11h09
      Note =
    Beaucoup de tendresse pour ce duo très complice sur scène !
Voir tous les commentaires
Haut