Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Grand public
Humour
Subtil
Sujet
Facile



MONSIEUR IBRAHIM ET LES FLEURS DU CORAN
(moyenne sur 6 notes)
TEXTES d'Eric-Emmanuel Schmitt, mise en scène d'Anne Bourgeois, avec Eric-Emmanuel Schmitt.
Paris, les années 60. Momo, un garçon juif de douze ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue pour échapper à une famille sans amour. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim n’est pas arabe, la rue Bleue n’est pas bleue et la vie ordinaire peut-être pas si ordinaire...

-
Réserver des places
THÉÂTRE RIVE-GAUCHE
6, rue de la Gaîté
75014 PARIS
M° Edgard Quinet / Gaîté
Tél: 01 43 35 32 31
Web: www.theatre-rive-gauche.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 14/10: du Mercredi au Samedi à 21h00, le Dimanche à 15h00.
Places à 29€. Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
2
4
0
0
0
Derniers commentaires des adhérents
  > Laurence H. a écrit le 22/09/2018 à 20h42
      Note =
    Éric Emmanuel Schmitt est remarquable. Unique acteur sur scène, il nous fait vivre la vie de différents personnages. A la fois émouvant et amusant, on ne voit pas le temps passer avec lui.
  > Christian E. a écrit le 17/09/2018 à 07h06
      Note =
    je ne regrette pas d'être allé voir ce spectacle mais j'ai malgré tout trouvé qu'il y avait des longueurs. Heureusement M. Schmitt est excellent.
  > Bruno R. a écrit le 14/09/2018 à 11h55
      Note =
    Dans le Paris des années 60, Momo, un garçon juif au franc-parler nous conte son adolescence, sa rencontre improbable avec l'épicier arabe de la rue bleue : Monsieur Ibrahim ; qui va lui apprendre à sourire pour s'ouvrir sur le monde, le guider sur le chemin de la vie.
    « - Je ne suis pas arabe, Momo, je suis musulman. (...) Arabe, Momo, ça veut dire « ouvert de huit heures du matin jusqu'à minuit et même le dimanche » dans l'épicerie. »
    Abandonné par sa mère, délaissé par son père, livré à lui-même, il trouve de l'affection, une écoute auprès de l'épicier. Grâce à leurs échanges, leurs rencontres de plus en plus fréquentes, Momo va donner un sens à sa vie, aller au-delà des apparences, des clichés, des idées reçues.
    Deux personnes, deux religions, deux mondes que tout sépare ou au contraire que tout uni ?
    La suite dans blog lebilletdebruno.com
  > Annie-Christine M. a écrit le 10/09/2018 à 17h51
      Note =
    un délice cette pièce tel le plaisir d'un lookom,fin suave
    du vrai theatre
  > Yolande M. a écrit le 06/09/2018 à 17h53
      Note =
    Pièce attachante sur les rapports humains. EE SCHMITT interprète avec talent son propre texte
Voir tous les commentaires
Haut