Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Averti



NAZI ET LE BARBIER (LE)
(moyenne sur 5 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE d'Edgar Hilsenrath, mise en scène de Tatiana Werner, avec David Nathanson.
Max Schulz - fils bâtard mais aryen pure souche - raconte son histoire. Comment il se lie d'amitié avec Itzig Finkelstein, jeune juif et fils de barbier qui devient comme son frère. Comment, quelques années après, il s'engage dans la SS et devient un Nazi exemplaire. Comment il devient le bourreau de son propre ami Itzig Finkelstein et de sa famille. Comment à la fin de la guerre, et pour échapper à la dénazification, il prend l'identité de son ami d'enfance et devient juif aux yeux de tous.

-
Réserver des places
MANUFACTURE DES ABBESSES
7 rue Véron
75018 PARIS
M° Abbesses, Blanche
Tél: 01 42 33 42 03
Web: www.manufacturedesabbesses.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
1
3
0
1
0
Derniers commentaires des adhérents
  > Ouma D. a écrit le 28/01/2018 à 12h51
    Note =
    Récit dément d'un anti-héros avec un comédien excellent dans le rôle de ce nazi odieux, usurpateur d'identité. C'est dérangeant mais à prendre comme une farce salvatrice pour dénoncer l'horreur. A voir.
  > Nicole C. a écrit le 23/01/2018 à 18h48
      Note =
    Bonne prestation de l'acteur mais un texte difficile à "vivre".
  > Kat a écrit le 19/01/2018 à 00h06
      Note =
    « Je vous fais poireauter, pas vrai ? Ça vous titille, hein, de savoir quand est-ce que je suis devenu meurtrier de masse ? D'accord: moi, Itzig Finkelstein, à l'époque encore Max Schulz, je vais essayer d'être aussi bref que possible. Vous piaffez d'impatience. Moi aussi. »
    « Combien j'en ai tué ? pas la moindre idée. Je ne les ai pas comptés. Mais tu peux me croire Itzig. Je n'étais pas antisémite. Je ne l'ai jamais été. J'ai suivi le mouvement, c'est tout. »
    Histoire forte, qui semble retranscrire l'ambiance du livre. Où on s'interroge sur les mystères de l'âme et comportements humains, durant la Shoah mais aussi encore de nos jours malheureusement .
    Très bon acteur. Nous avons beaucoup aimé.
  > Isabelle C. a écrit le 12/01/2018 à 13h23
      Note =
    Histoire glaçante, deroutante et poignante. Un seul en scène à découvrir. j'ai été conquise par David Nathanson
  > mishkah a écrit le 05/12/2017 à 14h50
      Note =
    vu il y a 4/5 ans ! Excellent spectacle dont je garde un souvenir enchanté.... malgré le sujet mortifère sur lequel le décor est planté. Le jeu de D. Nathanson restitue parfaitement l'atmosphère sulfureuse et iconoclaste du roman dont il s'inspire.
    Et Hilsenrath est un auteur incontournable.
Haut