Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


NOTRE CRÂNE COMME ACCESOIRE
COMÉDIE DRAMATIQUE réation collective Les Sans Cou, mise en scène, d'Igor Mendjisky, Avec Clément Aubert, Raphaël Charpentier, Hélène Chrysochoos, Romain Cottard, Pierre Déaux, Paul Jeanson, Eléonore Joncquez, Igor Mendjisky, Arnaud Pfeiffer, et Esther Van den Driessche.
Librement inspiré du Théâtre ambulant Chopalovitch, notre spectacle est l’histoire d’une troupe de théâtre qui, dans une ville sous l’occupation, débarque pour jouer un cabaret. Mais les habitants de cette ville sont dépassés par une réalité qui les maintient dans un état de terreur. Entre crimes et humiliations, dans ce contexte, quelle place pour le théâtre?
-
THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD
37 bis boulevard de la Chapelle
75010 PARIS
M° La Chapelle
Tél: 01 46 07 34 50
Web: www.bouffesdunord.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 08/03/2016 au 26/03/2016.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Du 8/3 au 26/3: du Mardi au Samedi à 21h00. Places à 30€. Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
0
1
0
1
0
Derniers commentaires des adhérents
Eric C. a écrit le 24/03/2016 à 10h20
      Note =
    La question que pose le spectacle est particulièrement d'actualité avec les évènements que nous vivons actuellement. Si je n'ai pas toujours apprécié la forme particulièrement au niveau langage, cela a visiblement le mérite de toucher les jeunes voir très jeunes (classe de collège) dans la salle. De l'inventivité, de la poésie aussi dans la scénographie, donnent du charme à l'ensemble.
Michèle M. a écrit le 21/03/2016 à 01h13
      Note =
    J'avais aimé les sans-cou dans un spectacle où ils jouaient masqués, il y a quelques années. J'ai voulu les revoir à la Tempête dans Idem et je suis partie à l'entracte.
    Je ne pense pas que "Notre crâne comme accessoire" m'incitera à tenter une nouvelle expérience.
    C'est toujours très inventif, plutôt bien joué (j'aime beaucoup le jeu de Romain Cottard que j'avais trouvé excellent dans "Comment vous racontez la partie").
    Les thèmes évoqués sont toujours un peu les mêmes.
    Ils n'ont peur de rien et osent tout. Mais cela donne un ensemble décousu, dans lequel le spectateur doit mettre beaucoup de bonne volonté pour s'accrocher au texte.
    Le public de trentenaires avait l'air d'apprécier; certains riaient bien fort ...
    Je ne me suis pas ennuyée mais je n'ai pas aimé non plus.
Haut