Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.




MONDE D'HIER (LE)
(moyenne sur 18 notes)
TEXTES de Stefan Zweig, mise en scène de Patrick Pineau, avec Jérôme Kircher, musique Michel Winogradoff.
Seul des grands textes de l'auteur de "Lettre d'une inconnue" à n'avoir jamais été adapté au théâtre, ce récit d'une vie dans le siècle embrasse toutes les splendeurs et les catastrophes de l'Europe depuis l'époque de la grandeur de Vienne jusqu'à son anéantissement.

-
Réserver des places
MATHURINS
36, rue des Mathurins
75008 PARIS
M° Havre-Caumartin/Saint Lazare
Tél: 01 42 65 90 00
Web: www.theatredesmathurins.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Du 27/1 au 2/4: du Mardi au Samedi à 19h00, le Dimanche à 16h00.
Places à 32€.
A partir du 27/1: Places à 32€. Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
5
4
3
6
0
Derniers commentaires des adhérents
  > Annie F. a écrit le 17/11/2016 à 16h24
      Note =
    INTERESSANT
  > Jean-Luc T. a écrit le 29/09/2016 à 12h08
      Note =
    Le texte de Zweig est évidemment magnifique, mais est-il bien servi par cette mise en scène plus que minimaliste ? Quelques gestes ou mimiques répétés jusqu'à saturation, une diction pas toujours audible, et perturbée par une vague musique de fond sans intérêt...
  > cc a écrit le 04/08/2016 à 07h51
      Note =
    dommage que la mise en scène soit si plate
  > Françoise B. a écrit le 22/06/2016 à 08h18
      Note =
    Je reviens en rogne de ce spectacle.
    Je me réjouissais de redécouvrir ce texte, que j'avais lu il y a longtemps .
    Hors, bien que placée au 6 ème rang, j'ai dû faire un énorme effort de concentration pour arriver à entendre le comédien.
    Il a fait le choix d'une diction assez plate et monotone, un peu comme un discours intérieur, ce que je comprends tout à fait.
    Mais son articulation n'est pas des plus limpides, il parle " rentré", il ne projette pas sa voix, il est souvent en fond de scène, par moments il parle très doucement, et là on perd des mots.
    Je me disais : " et nous alors, spectateurs ? "
    Il me semble que la règle d'or d'un comédien est avant tout de se faire entendre des spectateurs.
    Non Christine, le soir où vous êtes venue, il n'avait pas pris froid, car ce soir encore, on aurait pu penser que c'était le cas .
    Nous étions 5 personnes à la caisse pour évoquer la difficulté que nous avions eu à entendre le texte d'une façon satisfaisante.
    Il y a un problème bien réel, puisque avant le spectacle, nous avions remarqué des affichettes proposant la location d'écouteurs, à 5 €, " pour ne pas perdre un mot du texte" était-il mentionné.
    Nous étions un peu étonnés, mais dès que le spectacle a commencé, on a compris !
    Hélas, impossible de déranger tout le monde pour aller chercher des écouteurs !
    Je n'ai jamais vu un théâtre qui propose des écouteurs parce que la voix du comédien ne porte pas suffisamment !
    Et faire payer 5€ pour les écouteurs, dans ce contexte là me semble incongru .
    je ne mets nullement en question les qualités de comédien de Jérôme Kircher, qui est sensible, touchant, a une gestuelle expressive, j'ai apprécié son choix d'interprétation.
    Je déplore seulement qu'il n'ait pas le souci de bien se faire entendre, et c'est vraiment dommage car Stefan Zweig est un magnifique écrivain !
    Donc futurs spectateurs n'hésitez pas à louer des écouteurs !
  > Agnès D. a écrit le 20/06/2016 à 18h38
      Note =
    Remarquable, le texte bien sûr et la sensibilité de Jerôme Kircher
Voir tous les commentaires
Haut