Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


PASCAL DESCARTES
(moyenne sur 8 notes)
TEXTE(S) Entretien de M. Descartes avec M. Pascal le jeune. De Jean-Claude Brisville, Avec Daniel Mesguich et William Mesguich.
Les deux philosophes les plus célèbres de leur temps se sont rencontrés à Paris, dans le couvent des Minimes, durant plusieurs heures, à huis clos, le 24 septembre 1647. Blaise Pascal avait alors 24 ans, déjà très malade et René Descartes, 51 ans. Jean-Claude Brisville a imaginé librement cette conversation entre deux hommes qui se découvrent progressivement à l'opposé l'un de l'autre.
-
THÉÂTRE DU POCHE-MONTPARNASSE
75, boulevard du Montparnasse
75006 PARIS
M° Montparnasse
Tél: 01 45 44 50 21
Web: www.theatredepoche-montparnasse.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 21/04/2015 au 24/06/2015.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 24/6: du Mardi au Samedi à 21h00, le Dimanche à 15h00. Places à 30€. Durée 1h30.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Evelyne L. a écrit le 30/05/2015 à 17h58
      Note =
    Une belle introduction aux sujets philosophiques, scientifiques et théologiques qui pouvaient rapprocher les deux hommes et les séparer. Peut-être un peu d'exagération dans un Descartes assagi, connaisseur du monde, proche de Montaigne, et Pascal, enfiévré, illuminé, matamore réformateur. Bonne impression dans l'ensemble.
Anne B. a écrit le 22/05/2015 à 15h29
      Note =
    2 acteurs raffinés et talentueux pour incarner 2 personnages dont les idées, parfois opposées, ont façonné notre pensée.
Alain G. a écrit le 13/05/2015 à 21h57
      Note =
    Texte dense qui mérite une attention soutenue, servit par deux acteurs talentueux. On ne sort pas indifférent de la soirée.
Vincent B. a écrit le 13/05/2015 à 15h21
      Note =
    Du Brisville un peu plus austère que Le Souper ou L'Antichambre, mais qui sait introduire ce twist, ces digressions, ces sourires, qui feront que nous nous intéresserons à ce qui ne serait sinon qu'une controverse théologique un rien absconse. Parti-pris du texte ? de la mise en scène ? du jeu des acteurs ? Quoi qu'il en soit, on n'a d'yeux et d'oreilles que pour Descartes/Mesguich père, pondéré, expérimenté, aimant la vie, intello, face à un Pascal/Mesguich junior crispé, intolérant, monomaniaque, mortifère. J'avoue que j'avais des souvenirs d'un Daniel Mesguich sombre et pompeux, et j'ai découvert un type arrondi (dans tous les sens du terme !), formidable acteur malicieux et juste. Texte écrit en 1985, et se référant à une situation du XVIIe siècle, mais étonnamment actuel face aux intégrismes religieux de tout poil des hivers 2013 et 2015 en France.
Julia V a écrit le 13/05/2015 à 11h38
      Note =
    un grand moment de théâtre
Voir tous les commentaires
Haut