Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Les services offerts Comment adhérer au club Contactez-nous

Photo: D.R.

Public
Grand public
Humour
Facile

DUO ACCORDÉON/PIANO
(moyenne sur 47 notes)
MUSIQUE CLASSIQUE avec Thomas Chédal (accordéon) et Philippe Alègre (piano).
Concert audacieux par deux artistes passionnés, Thomas Chedal accordéoniste de concert et Philippe Alègre pianiste, dans un lieu magique l'église Saint Julien le Pauvre, la plus vieille église de Paris au cœur du quartier St Michel face à Notre Dame. Programmation détaillée sur www.pianopassionparis.net • 26/6: Du classique au tango. Des Quatre saisons à Libertango (Franck Vivaldi Chopin Scarlatti Piazzolla).
ÉGLISE SAINT JULIEN LE PAUVRE
1 rue Saint Julien Le Pauvre
75005 PARIS
M° Saint Michel

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 11/10/2014 au 26/06/2022.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h30.

CONDITIONS ADHERENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Notes des adhérents
30
13
3
1
0
Derniers commentaires des adhérents
Bertrand R. a écrit le 26/03/2022 à 22h47
      Note =
    Un duo musical original.
Annie-Christine M. a écrit le 28/12/2021 à 17h02
      Note =
    une pure merveille dans cette petite église face à notre dame
Annick B. a écrit le 13/07/2019 à 20h18
      Note =
    Superbe concert dans un endroit magnifique deux musiciens excellents
Philippe E. a écrit le 19/03/2019 à 13h43
      Note =
    Un très bel endroit pour écouter un duo bien rodé Passer de Chopin à Libertango très intéressant. On navigue allègrement du piano à l'accordéon.
Marylise a écrit le 31/12/2018 à 09h51
      Note =
    Beau duo dans un très beau lieu.
    J'ai apprécié l'énergie et la musicalité du pianiste. Avec plus de passion "argentine", notamment dans les œuvres de Piazolla, l'accordéon aurait séduit plus aisément et enflammé l'auditoire.
Voir tous les commentaires
Haut