Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


IL Y A (TROP ?) LONGTEMPS QUE JE T'AIME
SKETCHES de Murielle Magellan, mise en scène de Jade Duviquet, avec Martine Fontaine.
Faire ses valises ou faire le dîner? That is the question pour Claire. Cuillère dans une main et valise dans l’autre, elle rectifie la sauce et assaisonne son Marc de mari de formules pimentées. Motif ? «Chérie, tu n’as pas appelé le garage, bien sûr...» Un bien sûr qui allume une mèche longue de plusieurs années de vie commune et passe au gril les paradoxes du couple.
-
MANUFACTURE DES ABBESSES
7 rue Véron
75018 PARIS
M° Abbesses, Blanche
Tél: 01 42 33 42 03
Web: www.manufacturedesabbesses.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 01/02/2012 au 24/03/2012.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 24/3: du Mardi au Samedi à 19h00. Places à 24€. Durée 1h15.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Chantal C. a écrit le 16/02/2012 à 23h33
      Note =
    Le texte est obsolète, triste, ennuyeux.....Claire fait ce qu'elle peut, mais elle peut peu. Décor et lumières "fadasses". C'est exasperant d'attendre la fin avec autant d'impatience.
Ariane a écrit le 12/02/2012 à 08h08
      Note =
    Il ne s'agit pas de sketches.Pièce vue vendredi, pas avec Starter,mais je mets quand même un commentaire afin d'éviter aux adhérents de perdre leur temps.
    Hyper décevant et je pense que les autres spectateurs ont eu le même sentiment car à la fin juste quelques maigres applaudissements à tel point que l'actrice a quitté la scène et n'est pas revenue saluer, première fois que je voie cela.
    Il faut dire que la sauce n'a pas pris (au propre comme au figuré car elle est en cuisine).
    Sujet maintes fois traité et avec tellement plus de talent !Le problème c'est que l'on s'attendait à un one woman show , or pas un rire car l'actrice ,certes pas mauvaise ,n'a aucun potentiel comique.Et puis entendre vingt fois le mot connard est lassant. Enfin le final est agaçant , on est en 2012 , j'ose espérer que les femmes savent un peu plus prendre en main leur destinée.
    Cette pièce a un coté vieillot ménagère des années cinquante ou soixante. Durée 1h10 qui a semblé longue.
Haut