Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Averti
Sujet
Instructif

UN HOMME DEBOUT
TEXTE(S) de et mise en scène par Jean-Michel Van den Eeyden d'après le récit de vie de Jean-Marc Mahy, avec Jean-Marc Mahy.
Un homme seul en scène. Debout. Avec son récit carcéral et son parcours de vie à jouer et à retraverser. Cet homme devant nous est un ex-détenu: Jean-Marc Mahy, aujourd’hui éducateur, il devient acteur le temps d’un spectacle. Une adolescence sur le fil de la délinquance, jusqu’au dérapage… Une jeunesse blessée à tout jamais: un jour de ses dix-sept ans, embrigadé dans un casse qui tourne mal, il a tué. Il a été incarcéré.
-
MAISON DES MÉTALLOS
94, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 PARIS
M° Parmentier/Couronnes
Tél: 01 47 00 25 20
Web: www.maisondesmetallos.org

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 27/04/2011 au 15/05/2011.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 15/5: du Mardi au Vendredi à 20h00, Samedi à 19h00 et Dimanche à 15h00. Places à 14€. Durée 1h30.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Alexandre G. a écrit le 04/05/2011 à 01h28
      Note =
    Spectacle bouleversant sur 19 ans de vie carcérale. Itinéraire d'une vie amputée, d'une enfance volée... Un braquage inévitable qui tourne mal avec la mort d'un homme comme on renverserait un passant après une soirée trop arrosée. La vie bascule à 17 ans, parait engloutie, anéantie mais non... elle hiberne, renait grâce à une force intérieure hors du commun désormais au service de ceux prêts à suivre le même chemin. Un spectacle utile, un spectacle nécessaire suivi d'un débat très intéressant avec le comédien/autobiographe et avec le metteur en scène.
Zoé V. a écrit le 03/05/2011 à 19h03
      Note =
    Émouvant, c'est un sujet qui est peu abordé sur scène et c'est bien de le faire.
    On ressent bien le vécu et la fin est très belle.
Haut