Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Sujet
Instructif

ANDROMAQUE
(moyenne sur 4 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de Jean Racine, mise en scène Muriel Mayette, avec Cécile Brune, Éric Ruf, Céline Samie, Léonie Simaga, Clément Hervieu Léger, Stéphane Varupenne, Suliane Brahim, et Aurélien Recoing.
Lorsque Oreste arrive en Épire pour réclamer à Pyrrhus Astyanax, le fils d’Andromaque qui représente une menace pour les Grecs, il se heurte au refus du souverain, qui veut plaire à la veuve d’Hector dont il est épris. Mais celle-ci lui résiste, fidèle au souvenir de son époux. Ignorant les déclarations brûlantes d’Oreste, Hermione aime Pyrrhus, qui la dédaigne.
-
COMÉDIE FRANÇAISE
Place Colette
75001 PARIS
M° Palais Royal
Tél: 08 25 10 16 80
Web: www.comedie-francaise.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 16/10/2010 au 14/02/2011.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 14/2: Tlj à 20h30. Matinées Samedi et Dimanche à 14h00. Calendrier variable. Places de 26 à 11€. Durée 2h00.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Michaël G. a écrit le 10/12/2010 à 13h57
    Note =
    Un brin ennuyeux mais un beau jeu d'acteurs.
    Cependant, encore une fois place à visibilité réduite alors que j'avais prix des places en catégorie 2. La comédie Française donne aux adhérents starters des places bas de gamme. Il vaut mieux prendre ses places en direct !
Thierry J. a écrit le 21/11/2010 à 13h52
      Note =
    Déçu par cette représentation. On y parle d?amour, de guerre, de haine, de trahison et d?assassinat et pas une émotion ne transparaît : Oreste manque de coffre et de stature, on se demande ce que Pyrrhus peut bien trouver à Andromaque, seule Hermione parvient à échapper à ce désastre.
    A cette interprétation académique, viennent s?ajouter des décors ternes et une musique d?ascenseur. Côté mise en scène, elle est statique et a un côté scolaire à faire peur ou à rebuter à des potaches susceptibles d?être intéressés par les grands classiques ; cela fait penser à une représentation version ORTF des années 50 ! Reste le texte?
Caroline L. a écrit le 18/11/2010 à 08h46
    Note =
    Je me suis fait une joie de réviser mes classiques et je n'ai pas été déçue
Vincent B. a écrit le 31/10/2010 à 08h04
      Note =
    Le triomphe de la fadeur ! Costumes bohême chic vaporeux que soulève une brise permanente comme en séance photo mode. Décor nu qui se voudrait antiquisant. Ca va... ça vient... ça cause de passions dévorantes sans jamais froncer le premier poil de sourcils. Une musique d'ascenseur diffusée en permanence essaie de rythmer toutes ces errances. A la radio, cela passerait sans doute mieux. A la Comédie, en revanche, quel ennui !
Haut