Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

Photo: D.R.


FRANÇOIS D'ASSISE
(moyenne sur 2 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE d'après Joseph Delteil, mise en scène d'Adel Hakim, avec Robert Bouvier.
Ici pas de prêche ni de message, juste un moment de vie, fou et joyeux, entre coups de foudre et révoltes, un hymne à la liberté, l'histoire d'un homme, tour à tour poète, guerrier, philosophe, amoureux, un "françoisier qui ensainte les hommes". Un spectacle qui donne corps et âme aux mots jubilatoires et sensuels de Joseph Delteil.
ARTISTIC THÉÂTRE (L')
45 rue Richard Lenoir
75011 PARIS
M° Voltaire
Tél: 01 43 56 38 32
Web: www.artistic-athevains.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 04/06/2010 au 11/07/2010.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 11/7: Mardi à 20h00, Mercredi et Jeudi à 19h00, Vendredi et Samedi à 20h30, Dimanche à 16h00 et Samedi à 16h00. Places à 30€.

CONDITIONS ADHERENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Un article en rapport avec ce spectacle :

  > Adel Hakim Interview par Manuel Piolat Soleymat, parue le 21/06/2010.

Derniers commentaires des adhérents
Evelyne C. a écrit le 04/07/2010 à 10h03
      Note =
    J. Delteil disait : "je ne m'adresse pas seulement au catholique mais à l'honnete homme de toute race et de toute religion"... Une approche originale et inattendu de la vie et la personnalité du "patron des écolos". A voir, pour le texte et pour l'interprétation de R Bouvier.
    C'est la première fois que je vois la grande salle de ce théatre aussi remplie en semaine.
Claudine L. a écrit le 26/06/2010 à 11h32
      Note =
    François , l'ami des oiseaux, incarné par un ancien jeune des banlieues, il fallait y penser . Robert Bouvier prend même l'accent des quartiers et c'est le miracle ! A voir pour le texte surréaliste de Delteil bien sur mais aussi pour la démarche d'Adel Hakim et la performance inoui de Robert Bouvier jongleur de mots.