Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Grand public
Humour
Grinçant

PARISIENNE (LA)
COMÉDIE d'Henry Becque, mise en scène de Frédéric Maragnani, avec Marie-Armelle Deguy, Jean-Paul Dias, Géraldine Martineau, Gilian Petrovski et Philippe Vieux.
L’intrigue commence une fois le ménage à trois établi, le mari sa femme et son amant. Henry Becque campe ici un superbe et inquiétant personnage féminin incarné par l’extraordinaire comédienne Marie-Armelle Deguy. Une demi-mondaine intrigante et ambitieuse manipule les hommes avec une redoutable efficacité... Une comédie de mœurs aussi impitoyable que drôle.
-
THÉÂTRE DE L'OUEST PARISIEN
1, Place Bernard Palissy
92100 BOULOGNE-BILLANCOURT
M° Boulogne Jean Jaurès
Tél: 01 46 03 60 44
Web: www.top-bb.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 02/10/2009 au 18/10/2009.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 18/10: du Mardi au Samedi à 20h30 et Dimanche à 16h00. Places à 25€. Durée 1h15.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Stéphane B a écrit le 17/10/2009 à 10h55
      Note =
    Jeu parfaitement maîtrisé de Marie-Armelle Deguy.En revanche, celui de l'amant n'est guère convaincant.Le mari s'en tire un peu mieux .
Michel D. a écrit le 05/10/2009 à 14h04
      Note =
    Ambiance sympathique dans notre théâtre de Boulogne Billancourt pour la première de cette "Parisienne" qui a décidé de traverser le périphérique!
    A Paris, une comédienne comme Caroline Silhol aurait été choisie pour le rôle titre et le choix de Marie-Armelle Deguy pour ce spectacle de rentrée au TOP se justifie amplement.
    J'avoue n'avoir pas souvenir de son parcours professionnel avant d'avoir épluché le programme, bien fait, assez complet et gratuit; On y apprend qu'elle est passée par la maison de Molière, elle a le charme et l'élégance du rôle, la rosserie intelligente et sensuelle qui convient à la partition d'Henry Becque, une écriture moderne qui montre aussi/ainsi, qu'il y a parité femmes-hommes dans l'exercice de l'intelligence, de la maitrise de la parole et des situations..
    Son amant- jaloux alors que son mari ne l'est pas- a un jeu un peu hurleur ou doucereux qui ne convient pas vraiment à la mécanique subtile du texte, le mari est épatant et l'on passe un bon moment, grâce au texte surtout et à Marie-Armelle Deguy qui"porte" la pièce.
Roger A. a écrit le 05/10/2009 à 13h55
      Note =
    Nous nous sommes un peu ennuyés jusqu'à l'endormissement... Tout est un peu raplapla mais nous avons admis que cela fut terriblement moderne voire osé à l'époque...
Haut